05252017Headline:

Côte d’Ivoire: Assises, Simone Gbagbo très très amaigrie mais toujours souriante

simone-gbagbo

En dépit de son état de santé précaire, l’ex-première dame poursuivie pour crime contre l’humanité a fait sont entrée ce lundi dans la salle d’audience sourire aux lèves à l’occasion de la reprise de son procès.

C’est une femme amaigrie qui a tout de même levé le bras pour saluer le public venu la soutenir qui a pris place dans la salle d’audience, comme constaté par KOACI.

Le vœu de l’avocat principal de Simone Gbagbo  est qu’elle aille termine ce procès pour dire sa part de vérité.
«Pour moi, c’est que madame Gbagbo puisse avoir une santé qui puisse lui permettre de tenir. Parce qu’elle doit donner sa part de vérité aux ivoiriens et leur explique qu’elle n’a rien à avoir dans les crimes pour lesquels, elle est poursuivie, » nous explique maitre Dadjé Rodrigue.

Selon lui, il n’est pas question pour quelques raisons de santé qu’elle ne puisse pas s’expliquer et que les ivoiriens sachent qu’elle n’a rien fait.

«Pour l’instant elle n’a rien fait, et je pèse mes mots, » a martelé l’avocat ivoirien en vogue.

L’avocat principal de Simone Gbagbo  estime par ailleurs que les témoins du parquet ne tiennent pas la route vu leur témoignages.

«Le Parquet général a cité environ 130 témoins, 28 sont passés à ce jour à la barre. Sur les 28, il y a des témoins victimes qui elles disent que des forces de l’ordre nous ont tiré dessus mais nous pensons que c’est madame Gbagbo qui a donné les ordres, parce qu’elle était première dame, elle gouvernerait le pays avec son mari, » s’est justifié le jeune avocat.

Enfin, selon lui, pour l’instant les 28 témoins qui ont déjà comparu ne font pas avancer les débats.

Wassimagnon, Adijan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment