12132017Headline:

Côte d’Ivoire: Attaques des commissariats et gendarmerie/ Suite à la sortie du ministre de l’Intérieur : le RPP fait des précisions

Le Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP) a publié un communiqué visant à lever des zones d’ombre après les propos du ministre de l’Intérieur et de la sécurité relativement aux attaques des commissariats et des brigades de la gendarmerie.

MISE AU POINT

LE PRÉSIDENT DU RPP, LE MINISTRE OUATTARA GNONZIÉ N’EST AUCUNEMENT PAS le “OUATTARA GNONZIÉ LACINA” cité dans le Rapport du conseil de sécurité”

Depuis ce matin du vendredi 08 septembre 2017, il nous revient de façon récurrente, suite à la publication du rapport du Conseil de sécurité présenté hier jeudi 07 septembre 2017 par le Ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, mettant en cause certains militaires, des démobilisés et des miliciens ainsi que des personnalités politiques en exil proches de l’ex-President ivoirien, Laurent Gbagbo dont un certain OUATTARA GNONZIÉ LACINA (militaire) que certaines personnes, confondent, du fait de la ressemblance des noms, l’individu impliqué, selon le gouvernement dans les attaques réputées de commssariats de Police et de brigades de gendarmerie, et l’ex-ministre de la communication, OUATTARA GNONZIÉ.

C’est pourquoi, nous tenons à attirer l’attention des uns et autres ainsi que celle de l’opinion nationale et internationale que le Ministre OUATTARA GNONZIÉ, PRÉSIDENT du RPP, élu récemment au 2ème congrès ordinaire du parti, n’est ni de près, ni de loin lié à ces évènements. Mieux, il n’est aucunement cité dans le Rapport du conseil de sécurité. Il s’agit d’une ressemblance de noms tout simplement comme on peut en dénombrer des milliers de cas au sein de la population ivoirienne.

Le Service de Communication du RPP

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment