10182017Headline:

VIDEO-Côte-d’Ivoire /Au palais Les mutins renoncent « à toute revendication financière » et prennent « l’engagement de se ranger »et..

 

Les soldats ivoiriens qui s’étaient mutinés en janvier pour réclamer des primes, ont pris jeudi « l’engagement de se ranger » et de renoncer « définitivement à toute revendication financière », après « un accord » avec le gouvernement.

« Nous soldats des armées de terre, mer, air, renonçons définitivement à toute revendication financière », a déclaré leur porte-parole, exhortant le gouvernement à « mettre en œuvre la loi de programmation militaire, seul instrument susceptible d’améliorer (leurs) conditions de vie et de travail », lors d’une rencontre avec le président Alassane Ouattara, au palais présidentiel, diffusée au Journal de la RTI (télévision publique).

Suite aux mutineries des 05, 06 et 07 janvier, le gouvernement « a prêté une oreille attentive à nos problèmes », s’est-il réjoui, évoquant « un accord consensuel ».

Le gouvernement a décidé entre autres de « relever de 20.000 Fcfa, le taux de bail dès le 01 janvier 2018 » et ramener l’avancement en grade à 4 ans contre 7 ans auparavant. Ces points figuraient au nombre des revendications des soldats.

« Nous prenons l’engagement solennel de se ranger et se mettre aux ordres de la république », a poursuivi le porte-parole, présentant ses « excuses pour toutes les situations malheureuses ».

En réponse, M. Ouattara a qualifié de « sage » la déclaration des soldats, souhaitant que « cela ne se reproduise plus »

« Je crois en la sincérité de vos propos », a affirmé le président, qui a dit avoir « été blessé » par la conduite des soldats.

Depuis le début de l’année, le gouvernement ivoirien fait face à une série de mutineries. Les soldats réclamaient le paiement des primes individuelles de 12 millions FCFA dont les premiers versements ont été effectués en janvier.

Lundi, des ex-rebelles démobilisés ont manifesté à Bouaké (centre ivoirien), bloquant l’entrée sud de la ville pendant plus de quatre heures, pour réclamer des primes.

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment