08232017Headline:

Côte d’Ivoire /Au sommet de L’Etat /”silence radio” Entre Ouattara et Bédié : « La ligne téléphonique est coupée »ce qui se passe

En Côte d’Ivoire toute la classe politique a les yeux rivés sur la présidentielle de 2020. Chez la coalition du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) les choses semblent ne pas se passer comme prévu. Entre les deux grosses têtes du RHDP, /. Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ne se sont pas parlé depuis le début du mois de juillet.

Selon certains observateurs politiques, cela est une preuve du froid qui existe entre les alliés politiques du RHDP. Voilà un bon moment que le président Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), son allié, ne se sont pas parlé. Leur dernière conversation téléphonique remonte à début juillet.

Tout le temps consulté ou informé par le président Ouattara, cette fois, cela n’a pas été fait. En vacances à Paris, en France, depuis plus d’un mois, Henry Konan Bédié a visiblement été mis à l’écart du dernier remaniement technique du Gouvernement ivoirien. Au cours de celui-ci, deux ministres, cadres et élus du PDCI ont dû céder leur portefeuille. Alain-Richard Donwahi (Défense) et Pascal Kouakou Abinan (Fonction publique). Ils héritent de ministères moins importants (Eaux et Forêts pour le premier, Modernisation de l’administration et Innovation du service public pour le second).

En outre, Emmanuel Niamien N’Goran, Jean-Louis Billon et d’autres protégés du président Bédié ont payé les frais d’un toilettage présidentiel. Mais, de l’autre côté, le premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a nommé Jean-Luc Bédié (le fils du président du PDCI), conseiller financier à la Primature.

imatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment