01222017Headline:

Côte d’Ivoire Avec amis et alliés, Ouattara a chaud

ouattara et son entourage

Compaoré en difficulté

Exilé en Côte d’Ivoire depuis sa chute en 2014, l’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré pourrait avoir maille à partir très prochainement avec la justice de son pays. En effet, un mandat d’arrêt vient d’être émis contre lui. « Danger sur l’ex-président du Burkina Faso: un mandat d’arrêt lancé contre Blaise Comparé, hier », titre Soir Info à sa Une. « Affaire Thomas Sankara, la justice burkinabé a lancé depuis le 4 décembre dernier un mandat d’arrêt international contre l’ancien président Blaise Compaoré. Les autorités ivoiriennes ont déjà reçu le mandat mais ne sont pas prêtes à l’exécuter », écrit le journal qui cite comme source la radio burkinabé Omega Info.

Cette information est également reprise par Le Patriote qui affiche en manchette: « Burkina Faso: un mandat d’arrêt lancé contre Blaise Compaoré ». Selon le quotidien, « le président déchu était également inculpé d’assassinat, d’attentat et de recel de cadavre ».

Pour sa part, Le Temps voit un lien entre l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et ces difficultés de Blaise Compaoré. « Sale temps pour les ennemis de Gbagbo: mandat d’arrêt international contre Compaoré », souligne à sa Une le journal. Selon le quotidien, « les ennuis se suivent pour Compaoré ».

Proche du mis en cause, le régime d’Abidjan est attendu sur ce dossier. C’est cette posture que Notre Voie choisi de commenter. « Mandat d’arrêt contre Compaoré: Ouattara en difficulté », titre à sa Une le journal. « Il serait illusoire de croire qu’Alassane Ouattara livrera Blaise Compaoré à la justice burkinabé. Et pour cause, Alassane Ouattara doit beaucoup à Blaise Compaoré. Notamment, son accession au pouvoir en avril 2011 », explique le quotidien.

Le RHDP pas au mieux

La question du parti unifié au sein du RHDP continue d’alimenter les débats sur la scène politique ivoirienne. Après le refus du RDR de revenir au sein du PDCI, Le Mandat croit savoir que les choses bougent entre les leaders des deux grands partis. « PDCI-RDA réunifié: Bédié-Ouattara: les lignes bougent », titre en manchette le journal. Selon le quotidien, « une rencontre entre Ouattara et Bédié est en vue » afin de « concilier les divergences ».

Moins optimiste, Lg Infos croit savoir que c’est la rupture entre les deux hommes. « Dédié-Ouattara: ça ne va plus du tout ! », titre le journal. « Les informations entre notre possession font état d’un ‘’froid glacial’’ entre Bédié et Ouattara. Les ténors de la coalition politique au pouvoir refuseraient de se rencontrer pour échanger sur la question », écrit le quotidien.

Ex-membre du RHDP, Innocent Anaky Kobenan a également commenté cette situation selon Soir Info. « Après le non du RDR au président du PDCI/ Anaky se décharge sur Bédié », titre le quotidien. Dans sa déclaration, l’ex-allié d’Alassane Ouattara a appelé le président du PDCI à « se retirer de la politique » après ce refus du RDR de revenir au sein de son parti.

Linfodrome.ci.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment