10192017Headline:

Côte d’Ivoire – Banny au camp adverse :” Je ne suis pas un aventurier (..) arrêter d’empêcher avec des armes…”

banny et ado

En meeting dans une ville de l’intérieur de la Côte d’Ivoire  l’ex premier ivoirien Charles Konan Banny a dit être venu confier sa candidature aux siens, dans cette ville de Divo, où il est né.

“Je ne suis pas un aventurier’, a-t-il  ajouté  à l’attention de ses adversaires, qui douteraient encore,  aussi bien au sein du Pdci que du Rdr ,  de sa détermination.  M. Banny a indiqué que la mission de réconciliation entamée au niveau de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) n’est pas terminée, même s’il n’est plus à la tête de cette structure. Selon lui la Côte d’Ivoire est  encore un pays fragile, ayant besoin à sa tête d’un homme de sa carrure.  Il a saisi l’occasion pour se faire l’avocat des populations en proie à des difficultés d’accès à leurs plantations dans l’ouest du pays: ” Il faut qu’on arrête d’empêcher avec des armes les paysans de retourner dans leur champ”‎. Ce sujet très sensible au niveau des militants du Pdci avait été porté à la connaissance du gouvernement ivoirien qui au cours d’un conseil des ministres, avait promis des mesures. En surfant la dessus, le candidat à l’investiture du PDCI espère rallier à sa cause les concernés. Le meeting a bénéficié de l’assistance de la police et de la gendarmerie. Des audiences sont prévues sur place , pour des échanges directs entre Charles Konan Banny et les femmes au coeur de la stratégie de campagne de l’ancien gouverneur de la Bceao qui a joué la carte de l’homme neuf et propre : ” Je n’ai rien à voir avec la crise que la Côte d’Ivoire a traversée ”

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment