09242017Headline:

Côte d’Ivoire : Banny sort de son mutisme sur la Situation sociopolitique : « Il ne faut pas confondre le calme et la paix »

Interrogé par des parlementaires français lors d’une enquête sur la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, Charles Konan Banny, ex-Premier ministre s’est prononcé. L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, livre ses propos dans sa livraison du 26 février au 4 mars 2017.

Eloigné volontairement de la scène politique depuis la présidentielle 2015, Charles Konan Banny, ex-Premier ministre, a dû rompre le silence pour répondre aux questions d’un groupe de parlementaires français dans le cadre de la mission d’information de l’Assemblée nationale dudit pays sur la Côte d’Ivoire. Mission dont le rapport a été rendu public vendredi 17 février dernier. « Il ne faut pas confondre le calme et la paix. », a tranché l’ex-président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) (septembre 2011-décembre 2014). Par ailleurs, Banny a une fois de plus plaidé pour la libération de Laurent Gbagbo. « Si on le libérait, cela contribuerait à apaiser les cœurs et les passions. », a-t-il déclaré concernant l’ex-président ivoirien détenu à La Haye depuis le 30 novembre 2011.

par Cyrille NAHIN

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment