05232017Headline:

Côte d’Ivoire : Banny -voici le nom que j’ai eu aprés l’appel de Daoukro ,je l’accepte..

Manif pour Banny3

Charles Konan a révélé lors d’une rencontre avec les secrétaires de section du PDCI en semaine que plusieurs personnes ont interpelées Henri Konan Bédié avant de lancer l’Appel de Daoukro en septembre dernier .

L’ancien gouverneur de la Bceao se dit également fier d’accepter le nom d’irréductible qui lui a été octroyé après s’être opposé à la candidature unique de Ouattara.

« Je suis un irréductible, j’accepte ce nom de baptême. On ne parle pas à un peuple comme ça quand on a l’âge de sagesse. Il n’y a plus de sage au village. Voilà pourquoi le pays va mal. N’importe qui fait n’importe quoi. Voilà ma révolte ! », a indiqué l’ex premier ministre avant d’ajouter: « Il y a beaucoup de gens qui lui ont dit : « ne fais pas ça ».

Quand il est devenu président, il a dit qu’il était au-dessus des partis. Il a limité l’âge pour participer à l’élection à la présidence du Pdci à 75 ans. On lui a dit : « ne fais pas ça ». Il devait avoir 65 ans. Il l’a fait. Et puis 75 ans est arrivé », a-t-il déclaré non sans ironie apparente.

Cependant,Charles Konan Banny  a souhaité que « chaque Ivoirien ait la possibilité de participer à la prise des décisions qui concernent sa vie ».

« Je pensais que le président Bédié allait dire : « je me dédie ». Alors, on allait dire que le président a vraiment de l’humour. » conclut Charles Konan Banny, candidat à la présidentielle d’octobre prochain qui coûtera la bagatelle somme de 30 milliards de Fcfa à la Côte d’Ivoire.

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment