10202020Headline:

Côte d’Ivoire Biankouma: Situation tendue entre Toura et burkinabés Un mort, plusieurs cases incendiées

incendie 2

 après les représailles situation tendue entre Toura et allogènes burkinabé

Depuis mercredi 24, rien ne va plus à Dio, village de la sous-préfecture de Biankouma. Un affrontement sanglant oppose depuis ce jour, les autochtones Toura aux allogènes burkinabé. Le bilan actuel fait état d’au moins un mort et de nombreuses cases incendiées. Que s’est-il passé ? Bakayoko Zoh Felix, jeune planteur Toura qui brûlait son champ pour la récolte le lundi 23 mars dernier ne savait que le feu atteindrait le champ voisin appartenant à un ressortissant burkinabé. C’est donc suite à cela que la communauté burkinabé va rentrer dans tous ses états. Et comme par hasard, le jeune Bakoyoko Zoh Felix sera retrouvé mort dans son champ le mardi 24 mars 2015.

Donc les autochtones Toura qui estiment que la communauté burkinabé est à l’origine de ce crime va décider de se venger. C’est ainsi qu’ils vont mettre le feu à toutes les cases des campements agricoles appartenant aux burkinabé. Ce qui va aggraver la tension qui finit par se transformer en affrontement. Ainsi les burkinabé qui refusent de mourir dresse des barricades entre leurs campements et le village de Dio. Pendant ce temps, les autochtones Toura qui veulent à tout prix en découdre avec eux, armés
de gourdins et de machettes, exigent le départ de leur territoire de la communauté burkinabé. Même si pour le moment l’on n’est pas encore arrivé à l’affrontement physique généralisé, les velléités sont grandes et les deux communautés se guettent toujours en chien de faïence.

Doumbia Balla Moise
(District des montagnes)

connection

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles