12142017Headline:

Côte-d’Ivoire – Bientôt la fusion du PDCI et du RDR, selon Bedié

Bedie-alassane

L’ancien chef d’Etat ivoirien, Henri Konan Bédié, leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, allié au pouvoir), a annoncé mercredi l’unification de son parti avec le Rassemblement des républicains (Rdr, pouvoir) pour « gouverner la Côte d’Ivoire », au cours d’un meeting à Daoukro (centre), sa ville natale.

Après avoir soutenu officiellement la candidature de l’actuel chef d’Etat, Alassane Ouattara, pour la présidentielle ivoirienne d’octobre 2015, M. Bédié a annoncé une union de l’ex-parti unique avec le Rdr, au cours d’un meeting marquant la fin d’une visite de quatre jours du président ivoirien dans la région de l’Iffou (centre).

« L’objectif d’une telle candidature est double, d’abord assurer le succès du Rhdp (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix/coalition au pouvoir) aux élections de 2015 (…) et ensuite aboutir à un parti unifié dénommé Pdci-Rdr pour gouverner la Côte d’Ivoire », a déclaré M. Bédié.

Les deux partis devront « établir entre eux l’alternance au pouvoir dès 2020″, a dit M. Bédié, qui a « donné des orientations fermes » à son parti pour « soutenir » la candidature unique de M. Ouattara au sein de la plate-forme des houpouétistes pour la présidentielle prochaine.

« Sans trahir les décisions du 12e congrès du Pdci » qui avait demandé au parti de proposer un candidat pour les élections de 2015, « je demande à toutes les structures du Pdci et des partis composant le Rhdp de se mettre en mouvement pour faire aboutir ce projet », a ajouté M. Bédié.

« Tu (M. Ouattara) seras ainsi le candidat unique de ces partis politiques pour l’élection présidentielle, le candidat unique sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leur nom propre », a-t-il poursuivi.

M. Ouattara qui a déjà annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2015, a appelé, il y a plusieurs mois, à un soutien des partis membres du Rhdp, la coalition au pouvoir, notamment son grand allié du Pdci.

Le leader du Pdci avait appelé ses militants à voter M. Ouattara au second tour de la présidentielle de 2010, une décision ayant contribué à la chute de l’ex-président Laurent Gbagbo, actuellement détenu à la Cour pénale internationale (Cpi) pour « crimes contre l’humanité » dans les violences postélectorales, de décembre 2010 au 11 avril 2011.

Le Pdci a été créé par feu Félix Houphouët-Boigny, premier président ivoirien. Après la mort du fondateur de l’ex-parti unique en 1993, M. Bédié, son dauphin politique, a pris sa succession.

PAL

Alerte-info.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment