06192018Headline:

Côte d’Ivoire, Bingerville: Hamed Bakayoko rend hommage à ADO

Le Ministre d’État Hamed Bakayoko, a présidé une cérémonie d’hommage au Président de la République Alassane Ouattara, le samedi 10 mars 2018, à l’Orphelinat de Garçons à Bingerville.

La cérémonie a été organisée par deux mouvements de jeunesses que sont, le Mouvement national des jeunes de Côte d’Ivoire (Mon Dej) et la jeunesse communale de Bingerville, pour dire merci au Président Alassane Ouattara pour toutes ses actions de développement en faveur de leur cité. Si les jeunes sont sortis massivement, les autorités politiques, administratives et coutumières étaient également toutes présentes. Le Ministre d’État a saisi l’occasion pour expliquer la vision du Président de la République Alassane Ouattara, à travers le Rhdp. Pour lui, le Chef de l’État ne veut que l’unité nationale. « Je demande à tous ceux qui parlent, de ne pas se méprendre.

Le Président Ouattara est déterminé à faire l’unité du pays à travers l’épine dorsale qu’est le RHDP. Nous sommes déterminés à faire progresser la Côte d’Ivoire. Car, tout ce que nous faisons dans l’unité, nous fait progresser. Tout ce que nous faisons dans la division, nous fait reculer », a-t-il expliqué. Aux organisateurs de la cérémonie, le ministre d’État a exprimé sa joie de les sentir reconnaissants des actions du Chef de l’État. «Merci pour cet acte de reconnaissance. Bingerville reconnaissant, sera encore plus gâté par le Président Ouattara. Car, il est dit dans les saintes écritures, que lorsqu’on reconnaît les actions de son bienfaiteur, Dieu nous donne le double de la bénédiction.

Personne ne peux dire que Bingerville n’est pas en pleine transformation. Quand on voit la belle route et quand on se souvient de ce qu’elle était avant. Et dans le courant de la semaine à venir, il sera procédé à l’ouverture de l’hôpital mère-enfant réalisé par la Fondation de la Première Dame Dominique Ouattara (Children of Africa). Il va permettre aux enfants de Bingerville d’être soignés dans les mêmes conditions que les enfants qui vivent à Paris ou à New-York. C’est cela qu’on appelle du concret», a-t-il estimé.

«Ceux qui bavardent auraient souhaité un Président qui distribue de l’argent à un groupe de privilégiés »
Apres avoir appelé les filles et fils de Bingerville à l’union et à la réconciliation vraie, pour le développement de leur cité, Hamed Bakayoko a fustigé le comportement de ceux qui ne font que critiquer les actions du Chef de l’État. Pour lui, il s’agit de personnes qui auraient voulu un Président qui dilapide les biens publics. « Les gens qui bavardent auraient souhaité qu’on ait un président gabegique et folklorique. Ils auraient souhaité qu’on ait un Président qui aime s’asseoir et distribuer de l’argent à un petit groupe de privilégiés, sans construire le pays. Les gens peuvent bavarder. Mais, heureusement, tout le monde a dirigé ce pays.

Et les populations savent qui a fait quoi et qui fait quoi. Nous devons donc être reconnaissants pour le travail qui est abattu ici (à Bingerville. Ndlr) et dans toutes les contrées du pays. Ce qui construit le pays et donne un peu à chacun, ce sont les grandes infrastructures, les centres de santé, les écoles. C’est ainsi qu’on améliore durablement les conditions de vie des populations. Je vous le dis, vous pouvez faire confiance au Président de la République», a-t-il assuré, sous les clameurs des jeunes.

Avant le ministre d’État, Cheick Konaté (Président du Mon Dej) avait déjà, au nom de la jeunesse, remercié le Chef de l’État pour ses actions. Il l’a par ailleurs invité à se pencher sur la question de l’emploi des jeunes de la cité. «Pour nous, Alassane Ouattara est le meilleur Président au monde. Il a démontré sa force de gouvernance en très peu de temps. C’est notre champion.

Nous l’invitons à présent à faire en sorte que ses enfants que nous sommes, ne soyons plus oisifs. C’est vrai qu’il fait des efforts. Mais, la jeunesse de Bingerville attend toujours», a-t-il fait remarquer. En réponse à cette dernière doléance, le ministre d’État Hamed Bakayoko a demandé aux deux organisations de jeunesses de lui faire parvenir une liste de 10 jeunes (5 filles et 5 garçons) à qui il remettra 1 million F CFA chacun, pour démarrer une acticité.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment