06232017Headline:

Côte d’Ivoire- Bouaké : Le porte-parole des mutins remis en liberté

Le vendredi, il a été auditionné par lesdits éléments sur leur mouvement d’humeur suite auquel plusieurs blessés et des décès ont été enregistrés.

Diomandé Megbè, porte-parole des démobilisés à Bouaké, va retourner avec d’autres personnes le lundi 29 mai 2017, à la gendarmerie pour être de nouveau entendu, dans le cadre de l’enquête sur leur récente manifestation. C’est ce que rapporte ce samedi 27 mai 2017, le correspondant de Fratmat.info, citant des sources judiciaires locales.

Pour l’heure, il a été remis en liberté après son interpellation par les éléments de la gendarmerie le vendredi après-midi, au moment où, selon des témoins, il rendait visite à ses camarades blessés et internés dans un hôpital de ladite ville.

Le vendredi, il a été auditionné par lesdits éléments sur leur mouvement d’humeur suite auquel plusieurs blessés et des décès ont été enregistrés. Il faut  noter que ces démobilisés réclamaient leur « prise en compte ». Ils avaient pour ce faire érigé des barrages à l’entrée Sud de Bouaké.

D’autres manifestations similaires avaient été constatées dans d’autres villes de l’intérieur dont Korhogo. Selon un bilan officiel du gouvernement, l’affrontement entre ces derniers et les forces de l’ordre a fait au moins 4 morts et de nombreux blessés.

Avec Edouard Koudou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment