10212018Headline:

Côte d’Ivoire Bouaké: Mamadou Touré parle “Quand tu finira de brûler la mairie, où tu féra ton extrait?

Mamadou Touré dimanche à Bouaké

Abidjantv.net- Lundi 16 avril 2018 – La Jeunesse Panafricaine Démocrate ( JPAD), structure d’organisation de Jeunes Internationale a procédé à sa sortie internationale marquée par l’investiture de son président Sylla Soumaïla alias” Chado Walker”, dimanche, au palais du carnaval de Bouaké, en présence de nombreuses autorités dont le maire de Bouaké, Youssouf Djibo Nicolas, l’ex- maire Fanny Ibrahima, le député de Bouaké commune, Bêma Fofana, qui ont tous pris part à la sortie officielle de la JPAD  aux côtés du secrétaire d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Touré Mamadou, invité spécial de cette investiture.

À ces milliers de jeunes qui ont pris d’assaut cette salle du palais du carnaval de Bouaké, devenue très exiguë pour la cérémonie, Touré Mamadou, porte-parole du RDR, connu pour son franc-parler a lancé à l’endroit de cette jeunesse mobilisée.

<< Quand tu finis de brûler la mairie, c’est où tu vas faire ton extrait ? Quand tu brûles la gendarmerie et qu’il y’a des coupeurs de route, qui va assurer ta sécurité ? Si vous voulez être l’avenir de ce pays et du continent, vous devriez être responsables. Les difficultés que vous rencontrez ne doivent pas être un prétexte d’échec mais doivent vous permettre de réussir. N’allez pas à l’aventure. Vous avez tout ici pour réussir. Le rôle du président est de créer des conditions et à vous de saisir ces conditions. C’est ce message de responsabilité, de changement de mentalité que je suis venu vous délivrer>>, a affirmé le secrétaire délégué et porte-parole du RDR, Touré Mamadou.

De son côté, Sylla Yacouba, président du comité d’organisation de la cérémonie a appelé les jeunes à mettre en pratiques les objectifs de la JPAD  qui consistent à défendre et protéger aussi les institutions de la république.

<< Chers jeunes, notre avenir nous appartient, la défense de nos institutions est notre devoir, donc désormais nous n’avons plus besoins de casser et de piller nos préfectures et commissariats. Nos revendications doivent être nobles, organisées et surtout objectives car tout cela favorisera une chose importante, oui cette chose importante est bel et bien notre insertion socio-professionnelle>>, a-t-il lancé.

Il en fut de même pour le président investi Sylla Soumaïla alias ”Chaco” qui a également appelé la jeunesse dans son ensemble au travail et au respect des institutions pour un environnement paisible, propice aux investissements qui permettront à la jeunesse de trouver du travail.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment