07252017Headline:

Côte d’Ivoire/ Bouna : Affrontements intercommunautaires 61 personnes arrêtés

Quelques 6affrontement 11 personnes sont détenues dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte pour identifier les coupables des affrontements meurtriers de Bouna (Nord-Est ivoirien) afin de les ‘’punir’’ conformément à la loi, a annoncé, mercredi, le gouvernement à l’issue d’un conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

‘’A la date du 10 Mai (2016), les personnes en détention sont au nombre de 71 ‘’ dans le cadre des enquêtes judiciaires ouvertes, a déclaré la porte-parole adjointe du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine au cours d’une conférence de presse, évoquant une communication du ministère de la justice adoptée en Conseil des ministres.

‘’Ces enquêtes qui ont été ouvertes sur le terrain, ont permis de donner lieu à plusieurs procédures judiciaires dont certaines sont terminées et d’autres en cours”, a-t-elle expliqué. S’agissant des procédures terminées, Me Bamba-Lamine, également ministre de la communication, a annoncé que ‘’16 personnes ont été arrêtées, jugées et condamnées à des peines d’emprisonnement assortis du sursis dont 12 pour troubles à l’ordre public et 4 pour violences sur des agents dans l’exercice de leur fonction, détention illégale d’arme à feu et recel d’objets volés”.

Quant aux procédures en cours, 31 affaires sont en traitement au cabinet du juge d’instruction et du juge des enfants pour meurtre, violence, coups et blessures volontaires, détention illégale d’arme à feu, vol en réunion, incendie volontaire de maison servant d’habitation et incitation au meurtre.

‘’Dans le cadre de ces procédures, 28 personnes sont en détention préventive dont le nommé Palé Youléré Jean-Marie, présumé instigateur de ces affrontements. Ce dernier était en fuite. Il a été appréhendé le samedi 30 avril 2016 en exécution d’un mandat d’arrêt du juge d’instruction”, a poursuivi la porte-parole adjointe du gouvernement.

Au total, a encore ajouté Me Bamba-Lamine, ‘’les procédures judiciaires, suivent leur cours normal de façon impartiale sans distinction d’appartenance communautaire des personnes appréhendées et poursuivies devant le Tribunal”.

Selon elle, ‘’le Conseil s’est félicité du bon déroulement de ces enquêtes” et a instruit le ministre de la justice à l’effet de prendre les ‘’mesures nécessaires à l’aboutissement des procédures judiciaires en cours”. ‘’On peut donc dire qu’au 10 Mai 2016, 61 personnes sont détenues”, a conclu la porte-parole adjointe du gouvernement.

Des affrontements intercommunautaires de Bouna ont opposé du 19 au 25 mars principalement des agriculteurs à des éleveurs de différentes communautés de la région du Boukani (Bouna) faisant 33 morts dont un gendarme et 52 blessés ainsi que plus de 2600 déplacés internes.

En visite dans cette localité, le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a dénoncé, fin avril, des ‘’mains occultes” qui ont ‘’manipulé” ces affrontements intercommunautaires de Bouna. Il avait annoncé dans la foulée, une enquête pour ‘’punir les coupables” avec ‘’fermeté et sans état d’âme”.

 APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment