04132021Headline:

Côte d’Ivoire/ bruits autour des taxes du gouvernement des entreprises de livraisons: pour patcheko , “c’est de la manipulation de l’opposition”

Les murmures autour des taxes du gouvernement des entreprises de livraisons sont de plus en plus grandissantes depuis l’annonce par  l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI). Des réactions sans doute fondées sur le refus de certains ivoiriens d’être favorable à cette décision.

Ce mercredi 13 janvier 2021, une surprenante réaction de l’activiste ivoirien Johnny patcheko enflamme la toile depuis ce matin. L’homme n’a pas manqué de politiser l’affaire. Pour patcheko, bruits autour des taxes du gouvernement des entreprises de livraisons ne sont que “de la manipulation de l’opposition.”

” Les 5 millions demandés aux petites entreprises de livraisons ne concernent pas les ivoiriens car les ivoiriens n’ont pas de sociétés ils n’entreprennent pas. Tout ce bruit c’est juste de la manipulation de l’opposition,” a-t-il dit.

Notons que ce soir, l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) a rassuré les acteurs postaux dénommés “livreurs urbains” qu’elle n’a aucune intention de les écarter des activités postales à travers des barrières financières et ce dans un communiqué dont nous avons reçu copie.

« Depuis quelques jours, certaines informations circulent sur les réseaux sociaux, imputant à l’ARTCI l’intention d’écarter “les livreurs urbains” à travers des barrières financières, alors qu’il n’en est rien », indique le communiqué de l’ARTCI.

Conformément à sa mission de régulation du secteur postal ivoirien, l’ARTCI avait fixé le montant et les modalités de paiement et de recouvrement de la contrepartie financière à la délivrance de l’autorisation de fourniture de services postaux. C’est cette contrepartie financière prévue par les textes réglementaires que des acteurs postaux ont trouvé exorbitante, rapportent nos sources.

L’ARTCI soutient qu’elle exerce sa mission dans l’intérêt bien compris de toutes les parties prenantes et veille au bon équilibre du marché et rassure l’ensemble des opérateurs du secteur postal de sa disponibilité à les accompagner dans le développement de leurs activités.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles