11202017Headline:

Côte d’Ivoire –Campagne électorale: “Le RHDP et le FPI d’Affi violent le code de bonne conduite”/Les raisons

affi,bakayoko,ahoussou

Dans un communiqué dont copie a été adressée , l’Observatoire du Code de Bonne Conduite des Partis, Groupements politiques, Candidates et Candidats aux élections en Côte d’Ivoire fait le point de ses activités dans la période du 12 au 20 octobre 2015.

L’Observatoire du Code de Bonne Conduite des Partis, Groupements politiques, Candidates et Candidats aux élections en Côte d’Ivoire a démarré ses activités, depuis le lundi 12 octobre 2015.
A travers nos 48 observateurs, repartis dans douze régions, à savoir : Bouaké, Bondoukou, Bongouanou, Korhogo, San-Pedro, Yamoussoukro, Man, Odienné, Gagnoa, Daloa, Divo, et Séguéla, nous avons suivi les activités de campagne des candidates et candidats à l’élection du Président de la République de Côte d’Ivoire, dans la période du 12 au 20 octobre 2015. Il en ressort que :
Au titre de l’article 2, relatif au droit des électeurs à exercer librement leur Droit de vote, nous n’avons relevé aucun acte tendant à empêcher les électeurs à retirer leur carte d’électeur ou de participer à des activités du processus électoral ;
Au titre de l’article 3, relatif à la liberté de circulation des candidats et à la possibilité de battre campagne partout, sur l’ensemble du territoire national, nous n’avons observé aucun agissement tendant à empêcher un candidat à se rendre dans une localité ou à y battre campagne.
Au titre de l’article 4 relatif à la non-violence, nous n’avons reçu aucune information montrant que des candidats aient tenu des propos violents ou appelé leurs militants et sympathisants à la violence contre les militants, partisans ou sympathisants d’un autre partis;
Au titre de l’article 5, relatif aux comportements et propos de nature à porter atteintes à la sécurité, à la dignité, à la vie privé, à l’intégrité physique et morale de toute personne, nous pensons que certains propos tenus par le candidat du FPI, M. Pascal AFFI N’GUESSAN, lors de son meeting à la place de la paix, à Divo, en constituent une violation.
Au titre de l’article 6, relatif à l’interdiction d’entraver ou d’empêcher la pose d’affiches, et à l’interdiction de barbouiller ou détruire les affiches des autres partis, nous avons recensé une violation massive dans la quasi-totalité des localités, dont les plus significatives se sont tenues à Yamoussoukro, San-Pédro et Bondoukou.
Au titre de l’article 7, relatif aux propos de nature à porter atteinte à la sécurité et à la protection des personnes, aucune violation n’a été rapportée.
Au titre de l’article 8, relatif à l’utilisation des moyens d’Etat à des fins de campagne électorale, nous avons observé des violations de la part du RHDP. En effet, des véhicules de l’Administration publique ont été aperçus dans les cortèges lors des déplacements du RHDP ;
Au titre de l’article 9, relatif aux violences basées sur la race, l’ethnie, le genre ou sur la religion, aucun incident ne nous a été rapporté par nos observateurs.
Au titre de la première partie de l’article 10, relative à la sensibilisation des militants, partisans et sympathisants des partis politiques, nous n’avons identifié aucune violation. Au contraire, le RHDP a appelé ses partisans à la non-violence et au respect des autres candidats à battre campagne, lors d’un meeting organisé à Odienné.
Au titre de la seconde partie de l’article 10, relative à l’interdiction d’entretenir, de créer des milices, des groupes d’autodéfense ou des groupes paramilitaires ou de manipuler ou instrumentaliser les Forces de sécurité du pays, aucune violation n’a été enregistrée.

Au vu de ce qui précède :
l’Observatoire encourage les candidates et les candidats à respecter et promouvoir le Code de Bonne conduite auprès de leurs militants, partisans et sympathisants ;
Invite les militants, partisans et sympathisants des partis politiques et les populations ivoiriennes en général, à faire preuve de calme et de retenue dans leur discours, dans leurs attitudes et comportements et à respecter les opinions de chacun.

– Abidjan, le 20 octobre 2015 –
Pour l’Observatoire de Code de Bonne Conduite
Monsieur Pierre Kouamé Adjoumani
Président de l’Observatoire.
Source Imatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment