02262024Headline:

Côte d’Ivoire-CAN 2023 : Un groupe de supporters camerounais bloqués à Abidjan

Sale temps en ce moment pour un groupe de supporters camerounais en Côte d’Ivoire. Faute de moyens pour retourner au pays, ils demandent de l’aide aux autorités et aux populations camerounaises
SOS pour un groupe de supporters camerounais bloqués à Abidjan
Les Lions Indomptables du Cameroun ont été éliminés dès les 1/8 finale de la CAN 2023 par le Nigéria le samedi 27 janvier sur le score de 2 à 0 au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan au Plateau. Et depuis, les membres de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) avec à leur tête le président Samuel Eto’o Fils, l’équipe nationale et la majorité des supporters camerounais sont retournés au bercail.

Ce n’est pas le cas d’un groupe de supporters qui est encore bloqué dans la capitale ivoirienne. L’affaire est ébruitée sur les réseaux sociaux par le supporter légendaire des Lions indomptables, Ngando Pickett. Dans une vidéo, celui qui fait appeler également le ‘’douzième joueur’’, a lancé un SOS à tous ses compatriotes camerounais. ‘’Nous attendons votre soutien pour pouvoir prendre l’avion et rentrer à Yaoundé. La FECAFOOT est déjà rentrée. Nous avons été abandonnés. Nous sommes coincés à Abidjan. Il nous faut 1 400 000 FCFA pour les billets d’avion retour. Nous sommes en souffrance à Abidjan, ça ne va pas’’, crie-t-il à l’aide.

Le supporter N°1 camerounais âgé de 72 ans est présentement à Abidjan avec 6 autres membres de son équipe d’animation. Henry Mouyebe, mieux connu sous le nom de Ngando Pickett, demande aussi des ‘’laissez-passer’’ consulaires pour retourner sans encombre au pays.

Il faut rappeler qu’avant le début de la 34ème édition de la CAN en Côte d’Ivoire, l’homme s’était plaint du fait de ne pas avoir d’aide pour venir supporter Les Lions Indomptables. Il s’était même résigné d’emprunter la voie terrestre en passant de Douala au Nigéria, du Nigéria au Bénin et du Bénin pour rentrer en Côte d’Ivoire. Son cri de cœur avait été entendu finalement par la FECAFOOT qui a pris en charge son voyage et son séjour en terre ivoirienne.

What Next?

Recent Articles