12142017Headline:

Côte d’Ivoire: Candidature de Ouattara en 2020 ce que le jeune president Macron a dit qui bouscule tout

Côte d’Ivoire: Candidature de Ouattara en 2020, le «à l’issue de son mandat» de Macron qui bouscule tout

Comme annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara a été reçu pour la seconde fois ce jeudi à l’Elysée par son homologue français Emmanuel Macron.

Principales information à retenir, l’avenir du Franc CFA discuté entre les deux chefs d’Etat et l’échéance ivoirienne de 2020, source d’agitation politique du moment au pays, comme rapporté dans la déclaration conjointe.

Au sujet du Franc CFA. «Nous savons que, aujourd’hui, la zone franc offre aux pays de l’Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest mais aussi d’Afrique centrale, une stabilité monétaire mais qui n’est pas sans certains défis. Il y a des tensions politiques chez certains ; il y a aussi un sujet de change qui se pose pour votre région comme pour la zone euro et à ce titre, nous avons donc décidé d’initier une réflexion commune et constructive» a déclaré le président français qui, sur le sujet poursuit: «Nous partageons, je crois, une vision commune sur tout l’intérêt de la zone, mais je crois qu’il faut la moderniser, ouvrir une nouvelle voie avec beaucoup de pragmatisme et c’est ce dans quoi nous souhaitons nous engager ensemble.»

Par ailleurs, de sources proches de la présidence française, nous apprenons qu’en raison d’un agenda français chargé avec l’annonce des reformes sur les lois du travail, la réunion entre les deux pays fut assez brève.

Suivis de chantiers en cours dont le train urbain d’Abidjan et de coopération militaire entre les deux pays sans oublier l’épineuse question pour l’Europe du contrôle des flux migratoires africains, étaient au menu.

«Parmi les projets qui occupent l’agenda bilatéral, plusieurs projets continueront d’avancer dans le domaine de l’énergie, des thématiques que je viens d’aborder mais il y a, je dirais, tout particulièrement, un projet qui nous est cher à l’un et à l’autre, à vous parce que vous l’avez beaucoup porté et poussé et à la France parce que c’est un projet qui atteint des records en termes de financement qui se justifie pleinement par son importance, c’est celui du train urbain d’Abidjan et je me réjouis, à ce titre, des progrès dans la finalisation du contrat. C’est un projet qui représente une offre française sans précédent alliant toutes les technologies de nos entreprises et qui permettra, je crois, vraiment un aménagement urbain d’Abidjan profondément différent et qui est très cohérent avec notre objectif de développement durable et la feuille de route qui est la nôtre.» a déclaré Emmanuel Macron.

Avant la réunion de travail, la deuxième du genre depuis son arrivée au pouvoir, le président français, au plus bas dans les sondages, a échangé une dizaine de minute durant, avec son homologue ivoirien sur des sujets de politique générale et économique.

Toujours selon nos informations, alors que nombre d’observateurs craignent que Ouattara annonce une candidature en 2020 pour un troisième mandat à l’issue du congrès à venir de son parti (RDR, ndlr) la situation politique et sociale ivoirienne n’aurait été que très brièvement abordée.

Même si d’autres sources en attestent, nos informateurs ont été dans l’impossibilité de nous situer sur le fait que Ouattara aurait ou non évoqué avec Macron sa possible candidature pour la prochaine présidentielle.

Le président Macron a néanmoins, sur le sujet, donné une piste voire jeté un doute en dressant un portrait du président ivoirien. «Il a pris un pays qui était profondément déstabilisé par une situation politique complexe, il l’a rétabli et la France fera tout pour que jusqu’à l’issue de son mandat, il puisse conduire les réformes essentielles pour son pays et pour la région, tout.» relève KOACI des propos de conclusion du président français.

Reste à savoir si pour Macron, le “à l’issue de son mandat” signifie une fin de règne en 2020 pour Ouattara.

Enfin, le président ivoirien a annoncé une visite du premier des français au pays en novembre prochain pour le lancement des travaux du métro d’Abidjan et, selon le compte officiel de la présidence ivoirienne, devrait regagner le pays ce même jour dans la soirée.

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment