08162017Headline:

Côte d’Ivoire : Casses et pillages à Bouaké /Le directeur de protocole de SORO rompt le silence – sa part de vérité

soro3

M. Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, directeur de protocole de Guillaume SORO, a rompu le silence à Bouaké depuis le lundi 15 juillet 2016. En tournée de sensibilisation dans les différents quartiers de la capitale de la paix, Soul To Soul d’ordinaire peu bavard a tenu à donner sa part de vérité sur les récentes manifestations à Bouaké contre la hausse du prix de l’électricité. Événement malheureux marqué par mort d’homme, des blessés et d’énormes dégâts matériels.

A la faveur de sa rencontre avec la communauté des ressortissants Koyaka le mardi 16 et le mercredi 17 août 2016 avec les commerçants du Marché de Gros, Soul To Soul a situé les uns et les autres sur tout ce qu’il a pu faire pour éviter cette manifestation. Les personnes ressources qu’il a contactées pour éviter ce qui s’est produit. Tout a été dit par l’Ambassadeur Kamaraté Souleymane.

« Beaucoup de choses ont été dites sur Guillaume SORO et moi. J’ai tenu à venir dire ma part de vérité. Je n’ai aucune ambition politique à Bouaké. C’est au nom de la solidarité que je venais à Bouaké. Et les récupérateurs politiques ont fait croire à autre chose. Nous sommes de Bouaké, nous ne pouvons jamais accepter que l’on détruise Bouaké au nom de quoi que ce soit.  Ce que vous devez savoir, c’est qu’aujourd’hui il y a deux camps. Le camp des profiteurs et le camp des lutteurs. Nous ne pouvons pas nous sacrifier pour poignarder le Président de la République. Il faut remercier le Président pour sa hauteur d’esprit. Avec l’effort que fait le Président de la République, on ne peut s’amuser à mettre le bâton dans ses roues. Ils sont allés raconter des histoires au Président de la République. Notre souci, c’est d’aider le Président de la République. Personne ne peut accepter ce qui est arrivé à Bouaké. Plus jamais ça à Bouaké. Je vous charge de dire merci au Président de la République qui a même envoyé le Président de l’Assemblée nationale au Congo-Brazzaville le représenter, comme pour répondre aux profiteurs. Dites également merci aux ministres Amadou Gon et Ibrahim Coulibaly », a réitéré Kamaraté Souleymne. Et de rappeler que Guillaume SORO en tant que lutteur s’est battu pour le triomphe d’Alassane Ouattara. Pendant ce temps, fait-il remarquer, des gens avaient fui le pays, d’autres sont restés mais avec la bouche fermée, et aujourd’hui ce sont eux qui parlent et tentent de profiter de toutes les occasions.

Il faut faire savoir que les premiers responsables de ces entités ne sont pas restés insensibles aux propos du directeur du protocole de Guillaume SORO.  Ils ont affirmé leur soutien sans faille au Président de l’Assemblée nationale et se tiennent à sa disposition pour accompagner et soutenir le Président de la République dans son effort de développement de la Côte d’Ivoire.

Maiga Idrissa

.guillaumesoro.ci

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment