03302017Headline:

Côte d’Ivoire: ce qui s’est réellement passé dans l’affrontements entre douaniers et policiers

Jets de pierres, tirs de gaz lacrymogène, c’était le décor à la place de la République dans la commune du Plateau, ce lundi 17 février. Ces affrontements en policiers et douaniers, devant la direction générale des Douanes, ont faits des blessés des deux côtés et a duré pendant deux heures. C’est un stationnement du véhicule d’un officier supérieur de la douane qui serait à la base de ce conflit qui a dégénéré.

Hier, lundi 27 février, policiers et douaniers se sont affrontés dans la commune du Plateau, devant la direction générale des Douanes. Ces heurts se sont déroulés pendant deux heures et a fait des blessés des deux côtés. Par ailleurs, selon des témoins un des douaniers aurait perdu son arme de dotation lors de ces échauffourées. Des jets de pierres et des tirs de gaz lacrymogène ont été constaté sur les lieux.

La cause de ces affrontements entre policiers et douaniers, hier au Plateau,  un stationnement du véhicule d’un officier supérieur de la Douane, jugé mauvais. Celui-ci avait stationné son véhicule sur la voie de droite, en face de la direction générale des Douanes. Des éléments de la police en patrouille, ont estimé que le véhicule était mal garé. Ils ont ordonné, alors, l’enlèvement du véhicule par une société de remorquage.

Après négociations, les policiers restèrent sur leur position. Une action qui a provoqué la colère des douaniers, ayant constaté les faits. Ainsi le ton est monté et les choses ont viré à l’affrontement. Du jamais vu, policiers et douaniers qui affrontaient dans les rues devant les civils. Il s’en suivit des tirs de gaz lacrymogène et des jets de pierre qui ont occasionné des blessés des deux côtés et faits des dégâts matériels énormes.

Finalement le calme a pris le dessus sur la violence. Les douaniers sont rentrés en possession de la voiture de leur collègue. Le véhicule a donc été descendu de la remorqueuse sous les yeux de nombres agents des Douanes présents sur les lieux.

imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment