12142018Headline:

Côte d’Ivoire, CEI: Le gouvernement repond au PDCI “tout a été déjà dit sur cette Commission”

L’appel au remaniement de la Commission électorale indépendante (CEI) lancé par le PDCI à travers Jean Louis Billon le porte-parole adjoint du plus vieux parti ivoirien a eu une réponse de la part du gouvernement ce jeudi 29 mars. Selon le ministre Bruno Koné,porte-parole du gouvernement, « tout a été déjà dit sur cette Commission ». Par ailleurs, il indique que l’insistance des détracteurs de cette institution amène à se poser des « questions sur ce que veulent réellement ceux qui demandent tous les jours la réforme de la CEI ».
« On ne va pas se mettre ici à commenter ce que disent les cadres du PDCI. Ils sont nombreux, chacun s’expriment tous les jours… je ne ferai pas de commentaire particulier. Tout simplement parce que sur la CEI on a déjà tout dit. Encore une fois, cette commission n’est pas à la première organisation d’élection en Côte d’Ivoire. L’élection présidentielle qui est probablement la plus sensible dans notre pays, a été bien organisée au point où, les adversaires du Président Alassane Ouattara l’ont félicité tous après cette élection-là. Donc on ne peut penser aujourd’hui que cette CEI n’a pas fait son travail », tranche-t-il.
Bruno Koné souligne que « Par ailleurs, le Premier Ministre l’a déjà dit une fois. La CEI actuelle a fait l’objet d’un consensus de l’ensemble des acteurs politiques qui ont été accompagnés dans cette opération par des organisations internationales crédibles y compris le NDI. Ensuite elle a été composée et recomposée à deux reprises. Tout cela pour satisfaire les uns et les autres et pour faire en sorte qu’elle soit la plus consensuelle possible », rappelle le porte-parole du gouvernement.
Pour Bruno Koné, « Epiloguer tous les jours sur la composition de la CEI, à mon avis, cela fini par lasser tout le monde et cela fini même par amener des questions sur ce que veulent réellement ceux qui demandent tous les jours la réforme de la CEI », avant d’appeler à faire confiance à l’organe en charge des élections en Côte d’Ivoire.
Dans une interview accordée ce mardi 27 mars à l’AFP, Jean Louis Billon le secrétaire exécutif et porte-parole adjoint du PDCI s’est prononcé en faveur d’un remaniement de la CEI. La CEI dit-il, « répondait à l’époque à une réalité qui était celle de la crise ivoirienne, ce n’est plus la même aujourd’hui, il faut coller à la réalité du moment ».
Pour Jean Louis Billon, cette réforme est souhaitable avant les élections présidentielles de 2020 pour les rendre crédibles et éviter une nouvelle crise post-électorale. « Une CEI crédible et légitime est nécessaire pour crédibiliser les élections en 2020. Il faut la faire évoluer car on ne peut arriver en 2020 avec la même commission qu’on avait en 2010 », avait-il signifié au confrère. Avant lui, l’opposition politique et une quinzaine d’organisations de la société civile invitent à cette réforme. Le 22 mars dernier, l’opposition politique avait organisé des manifestations publiques pour la même cause.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment