08092020Headline:

Côte d’Ivoire: « Celui que le président Gbagbo peut écouter en parlant de la réconciliation, c’est bien Bédié » (Sita Coulibaly)

Sita Coulibaly, Présidente de l’Ufpdci urbaine s’exprime sur la candidature du Henri Konan Bédié et de la réconciliation avec Laurent Gbagbo.

Aujourd’hui, nous nous rendons compte que les jeunes que nous avons mis devant, c’est eux qui nous ont trahis, ils sont partis ailleurs. Alors, nous disons que celui que le président Gbagbo peut écouter en parlant de la réconciliation, c’est bien Henri Konan Bédié. Les gens, pendant les élections municipales, ont vu que les autres de l’opposition nous avaient soutenus. Donc, aujourd’hui, nous sommes sûrs et convaincus qu’ils vont nous soutenir pour que le président Henri Konan Bédié revienne pour faire cette réconciliation, cette union au niveau de la Côte d’Ivoire, avant de laisser les jeunes monter puisque leurs ambitions égoïstes et leurs ambitions personnelles les aveuglent au point où nous sommes obligés de dire que c’est le président Bédié qui est le candidat idoine des femmes urbaines du Pdci-Rda.

Au risque de me répéter, je dis bien que le président Henri Konan Bédié a bien fait. Comme il nous a dit, c’est pour le salut public.Quand nous avons souhaité qu’il soit le candidat du Pdci-Rda, il a accepté de bon cœur. Nous souhaitons que la jeunesse qui croit connaitre des choses doit se remémorer que même les gens du Rdr d’alors, nous disaient que le président du parti était le PCA de la Côte d’Ivoire. Ça veut tout dire. Ça veut dire que c’est l’homme du moment. Si les jeunes n’étaient pas partis, on leur aurait fait appel. Ceux qui se sont enrichis sont partis. Ils nous ont laissés.

Aujourd’hui, vous croyez que moi, à mon âge, lequel des jeunes me prendrait quand il viendra ? Donc, je me dis que le travail que je fais, c’est vrai que nous n’avons pas fait encore le deuil du président Houphouët, mais au fait, c’est Houphouët qui a mis Bédié là. Est-ce que nous savons pourquoi ? Tout ce qui arrive, on sait que c’est la vérité et c’est vers ça qu’on tend. C’est le seul, quand il parle, les gens disent : ah Bon ! Donc, nous-mêmes, nous devons prendre cela au sérieux.

Le président Henri Konan Bédié, déjà en 2019, nous disait : écoutez, pour les cartes d’identité, allez jusqu’en 2021. Si aujourd’hui, après la réunion du gouvernement de mercredi dernier, on nous dit que c’est prorogé encore, nous disons que nous ne sommes pas à côté de la plaque. Nous sommes dans la vérité et la vérité triomphe toujours. C’est vrai que beaucoup diront qu’il est vieux. C’est ce qu’on nous dit. Mais, n’y a-t-il pas de jeunes pour faire le travail qu’on lui demande de faire ? Il est là pour les grandes décisions pour que la Côte d’Ivoire ne soit pas toujours en arrière. Tout le monde est en train de nous dépasser. Est-ce qu’on n’a pas cette ambition nationaliste de comprendre que nous devons remonter les bretelles pour pouvoir faire le travail ? Donc, je pense que Bédié est le meilleur choix.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles