08212017Headline:

Côte d’Ivoire: CEPE, BEPC, BAC / session de remplacement supprimeé- decouvrez l ‘histoire touchante d’un jeune de 17ans au bac 2017

Côte d’Ivoire: CEPE, BEPC, BAC en Pourquoi a-t-on supprimé la session de remplacement ?

Un jeune candidat de 17 ans, de la série D, souffrant d’une douleur aiguë aux reins (qui peut déboucher sur une insuffisance rénale), s’est présenté en salle de composition, aux épreuves écrites comptant pour l’examen du baccalauréat 2017, avec un appareil de dialyse, pour ne pas rater cette deuxième étape de l’examen.

Et ce, à défaut d’une session de remplacement, prévue pour les candidats inaptes aux examens scolaires. », a relaté le 3 juillet, le site Fratmat.info.

Une histoire touchante. Mais au-delà de l’émotion, cette histoire pose une question essentielle : pourquoi a-t-on supprimé la session de remplacement ?

L’organisation d’une session de remplacement pour les examens à grand tirage serait- elle trop chère pour notre pays ? Nous les vieilles générations, connaissons des condisciples qui, malades le jour de l’examen, ont pu passer haut la main les épreuves.

Voir un élève studieux et brillant reprendre toute une année scolaire parce qu’il a eu la malchance d’être malade au moment de la composition, est injuste. Que le ministère de l’Éducation nationale se penche sur cette question. Il faut absolument donner une autre chance aux candidats malades.

BÉRÉNICE BOKA
FratMat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment