11192017Headline:

PHOTOS/Côte d’Ivoire: c’est grave/ Saison pluvieuse, la montée des eaux menace habitations et usines d’Abidjan

Chaque année, le début de la saison pluvieuse à Abidjan est un moment de véritables anxiétés pour ses habitants. En témoigne, parmi tant d’autres comme à la Riviera palmeraie ou en Zone 4 (ph3), celles de ceux proches de la clôture de l’usine du Moulin Ivoirien du Cacao (MICAO) comme constaté sur place par KOACI.

En effet, la pluie qui s’abat par trombe sans quasi discontinuité sur la capitale économique depuis trois jours a contraint les riverains depuis 4 h ce dimanche matin à déguerpir leurs maisons.

Pour les moins chanceux, qui n’ont pas eu le temps nécessaire pour évacuer certains biens, ils ont tout perdu sous la montée des eaux, à l’image d’Olivier, un contractuel à MICAO, qui dit avoir « tout perdu y compris ses diplômes ».

Touchée aussi par la montée des eaux chaque année, l’usine  MICAO qui avait perdu sa clôture sous le poids des eaux,avait pris à des mesures d’assainissement en ce sens.

Elle avait refait le murarrière jouxtant les habitations, puis l’avait fissuré ; et elles’était dotéeégalement d’engins aspirateurs d’eau,afin de faciliter l’écoulement des eaux de ruissellement, sans parvenir réellement à bout, puisque, lorsqu’ il pleut averse de façon discontinue, comme aujourd’hui, tout ce secteur est complètement inondé.

Pour l’heure, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Il serait temps que les autorités se penchent sur problème récurrent qui n’a pas besoin que d’un plan de canalisation pour être réglé définitivement.

Casimir Boh, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment