06142021Headline:

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé se retire de la plateforme des partis de l’opposition CDRP

Le COJEP de Charles Blé Goudé se retire de la plateforme des partis de l’opposition CDRP.

La participation aux de l’opposition aux élections législatives du 06 Mars 2021 crée déjà des divergences d’idées.

Dans une déclaration signée ce Lundi 18 Janvier 2021 du Dr Patrice Saraka secrétaire général du COJEP et président intérimaire de la Voix du peuple et rendue publique sur la page officielle de Charles Blé Goudé, le COJEP affirme son retrait de la plateforme des partis politiques de l’opposition CDRP et sa non participation aux élections législatives.

“(…) Les ivoiriens ont droit à la vérité, les actions engagées n’ont pas produit les résultats escomptés. Désobéissance, Conseil National de Transition (CNT), tout y est passé. (…) le vaillant peuple de Côte d’ivoire aura tout donné. Les ivoiriens ont bravé les microbes et autres miliciens pour exprimer leur désir de voir la Côte d’ivoire être gouvernée autrement. Face à cette situation, le COJEP et la coalition citoyenne la VOIX DU PEUPLE avaient espéré que l’opposition ivoirienne se repense à travers une introspection profonde et qu’elle réinvente les meilleures approches pour rassurer à nouveau le peuple et lui redonner espoir.

(…) Les attitudes et les procédures de prises de décisions frisent le mépris et indiquent que la priorité et le sens de l’action politique ne demeurent nullement les intérêts du peuple comme le font croire les déclarations publiques. La guerre de positionnement et la logique de domination ne sont pas l’idée qui avait guidé le COJEP à adhérer à la coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix (CDRP), une coalition à but non électoraliste à l’origine “. a-t-il mentionné

” (…) On ne peut pas combattre une dictature à la tête de l’Etat avec une dictature interne et un esprit de domination”.a-t-il martelé avant de prononcer le retrait du COJEP et de La voix du peuple de la plateforme des partis politiques de l’opposition ivoirienne :

” Le COJEP et LA VOIX DU PEUPLE, tirant toutes les conséquences des observations sus mentionnées suspendent leur participation aux activités liées aux élections législatives tant au sein de la CDRP qu’avec les plateformes de l’opposition ;

  • Le COJEP se soustrait de tout engagement au sein de la CDRP et reconsidère sa collaboration avec ladite coalition dès publication du présent communiqué ;
  • Le COJEP et LA VOIX DU PEUPLE entendent poursuivre et renforcer leur tournée de compassion, de solidarité, d’écoute et de consultation des populations afin de définir avec elle ses priorités.”

Pour le COJEP et la voix du peuple, les conditions ne sont pas réunies pour une élection sans violence en Côte d’Ivoire.

Stratège

Comments

comments

What Next?

Related Articles