09262017Headline:

Côte d’Ivoire: Chasse à Soro«Armes découvertes» chez Soul To Soul en Côte-d’Ivoire: «C’est Soro qui est visé»

Chasse à Soro/ Ahipeaud Martial et Joel N’Guessan avaient prévenu : « Ils veulent éliminer Soro »

Affaires « armes découvertes » chez Soul To Soul: « C’est Soro qui est visé », déclare un proche de celui-ci, qui écrit ce texte, sous le couvert de l’anonymat. Nous vous le proposons tel que reçu, avec des fautes évidentes. Le texte était préalablement intitulé « Quand la poudre de perlimpinpin s’invite dans la mutinerie ivoirienne ».

Les internautes d’ici et d’ailleurs ont pu voir il y’a peu des images de caissons d’armes prétendument découverts chez Souleymane Kamaraté, alias Soul To Soul, fidèle des fidèles du Président Guillaume Soro.

Pour qui sait la filiation fraternelle, syndicale et politique qui lient les deux hommes, point n’est besoin d’être charlatan pour deviner aisément que celui qui est indexé dans cette grave crise que nous traversons n’est autre que le Président Guillaume Soro.

C’est Soro qui est visé

Aussi, les adeptes de polars et autres films-fiction s’en sont donné à cœur joie, oubliant le discernement qui peut être le leur dans pareilles circonstances. Cependant, nos nouveaux réalisateurs virtuels devraient se demander pourquoi ladite poudrière découverte, l’on n’a pas pris le soin de montrer les armes à l’intérieur desdits caissons?

On l’a appris tous. Avant-hier, des indélicats scélérats ont pillé les résidences de Souleymane Kamaraté à Bouaké, celle de sa mère (la pauvre, j’imagine vu son âge, son traumatisme) et la sienne personnelle.

C’est peu de dire que ce pillage a été programmé et orchestré par ceux qui, fraîchement repus et devenus amnésiques, ont cru voir dans la popularité de Souleymane Kamaraté à Bouaké, un brin d’obscurcissement quant à leurs puériles ambitions. Tout bouakois le sait. Souleymane Kamaraté alias Soul To Soul jouit d’un aura et d’une gratitude « éternelle » des bouakois vis à vis de lui.

« ON EST FATIGUÉ ! ALLEZ Y SEULEMENT, ON VOUS SUIT DE TRÈS PRÈS ! »

Lors de la mobilisation à Bouaké pour le meeting pour la nouvelle constitution (pour effacer la honte de celui du stade FHB), l’on a pu voir qui est « maître » de Bouaké en terme de mobilisation. SOUL To SOUL était « sur terrain », les nouveaux parvenus pompeusement bombardés députés ivoiriens l’étaient aussi.

Partout, les habitants ont préféré écouter le directeur du protocole du Président Guillaume Soro. Ces mêmes députés à la mine patibulaire et auréolés de leur goguenardise ont tout simplement été hué. Loin d’avoir digéré cette humiliation, nos deux scélérats sont revenus avec de nouvelles manipulations.

Profiter de la mutinerie pour régler le compte à Souleymane Kamaraté. Mal leur en prit! Cette grossièreté pue la manipulation à mille lieux. Toutefois, une question me taraude l’esprit. En janvier dernier, après les négociations du ministre délégué à la défense et qui a vu un début de règlement à cette crise, est-ce Kamaraté qui a signé la reconnaissance de ce dû avec les mutins ?

Amateurisme à la Présidence

Comment concevoir qu’un état accepte des conditions de règlement à l’amiable d’une situation donnée, décide de décaisser illico une somme de 5 millions sur 12 et prévoit un échelonnement des 7 autres à hauteur de 1 million par mutin sur 7 mois ?

Est-ce Souleymane Kamaraté qui a décidé de cela et s’est rétracté, ce qui entraînera les pillages de ses résidences ? Ou est-ce l’amateurisme de certains conseillers du président de la République, qui, en croyant convoyer des militaires triés sur le volet au Palais présidentiel, pour faire acte de bonne foi et de sincérité vis-à-vis du chef de l’Etat, qui nous ont conduit dans cette impasse ?

Ne nous accrochons pas à l’ivraie que certains tentent de semer sur le parcours de cette nation en plein essor. On veut imputer au Président Guillaume Soro cette mutinerie via son plus fidèle collaborateur. Une chose est de vouloir plaire au chef de l’Etat, une autre est de se goinfrer d’inepties pour y arriver.

Cette histoire de caissons d’armes découvert chez Souleymane Kamaraté n’est que de la poudre de perlimpinpin qu’on veut nous servir. Quels mérites y gagnent-t-ils ? Eux seuls le savent. Mais nous ne sommes pas dupes. Quand on est responsables, on assumes ses errements. On ne les impute pas à autrui.

Arrêtez de distraire les gens. Réglez le problème de ces mutins, on va avancer. Tout le monde ne vit pas que de politique dans ce pays. On est fatigué ! Allez y seulement, on vous suit de très près !

NDLR: Le titre, le chapô et les sous-titres sont de l’administration du blog.

Par André Silver Konan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment