10232017Headline:

Côte d’Ivoire /Chérif Ousmane et Koné Zacharia cités à la CPI

Chérif-Ousmane

La presse dans son ensemble est revenue sur le témoignage du capitaine de gendarmerie Ouattara Obiénéré Barthélémy au troisième jour de sa comparution au procès de Laurent Gbagbo à la CPI.

Le journal Soir Info dans sa parution du jour titre : « Procès de Gbagbo et Blé Goudé, hier : Le gendarme-témoin cite Chérif Ousmane et Koné Zacharia, le procès bloqué ». Pour ce quotidien, « à la question de savoir où étaient les chefs rebelles à cette époque ?, Ouattara Obiénéré Barthélémy est sans équivoque : ‘’Ce que je savais et ce qui se disait, c’est que les chefs rebelles, les chefs de guerre seraient basés au carrefour Pk 18, dans un l’hôtel appelé Harmonie. C’était Chérif Ousmane et Koné Zacharia ».

Pour sa part, Notre Voie, quotidien proche du FPI, parti de Laurent Gabgbo titre : « Tueries des femmes d’Abobo : Le témoin de Bensouda accable la rébellion». Mais nulle part dans l’article d’Ivoire Justice, on ne voit le capitaine Ouattara Obiénéré Barthélémy incriminer la rébellion dans les tueries des femmes d’Abobo ». Ivoire Justice se contente d’écrire : «selon les déclarations du témoin, au passage des véhicules, des hommes dissimulés au milieu du groupe de femmes ont ouvert le feu ».

Adolphe Angoua

 linfodrome.com

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment