12102016Headline:

Côte d’Ivoire: Cités universitaires d’Abobo descente imminente de l’armée pour deloger ex-combattants

 frci cite

cité U d’Abobo – en attendant la descente de l’armée, branle-bas chez les ex-combattants

Les ex-combattants qui ont pris la place des étudiants dans les deux cités universitaires d’Abobo sont inquiets en ce moment. Selon l’un d’eux qui vient de nous joindre à l’instant, il est annoncé une descente imminente de l’armée dans les deux cités pour déloger ceux qui sont encore réticents à quitter les lieux après les ordres du chef de l’Etat.

Selon notre source, la mort dans l’âme, certains ont déjà convoyé leurs effets personnels dans les cours voisines avant de revenir pour attendre et voir la suite des événements. Selon les informations, ces occupants des cités universitaires ont jusqu’à mercredi au plus tard pour faire leurs bagages.

Pour notre interlocuteur, s’ils n’ont pas le choix, ils déplorent la manière avec laquelle ils sont expulsés après ‘’services rendus au pouvoir’’, selon ses propres termes. Il évoque une question de primes encore impayées après la perception d’un premier montant forfaitaire de 775 mille francs sur les 800 mille FCFA promis. Si l’on en croit ses propos, ils devraient se rendre demain à l’ADDR, structure en charge de leur réinsertion pour réclamer un montant de 2 millions par tête qui auraient été promis lors de négociations. L’ADDR a toujours nié avoir promis de telles sommes indiquant que sa tâche c’est de contribuer à la réinsertion.

SD avec Hervé Coulibaly

| Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment