09192020Headline:

Côte d’Ivoire : Comprenons Charles Konan Banny

banny

Rappel aux souvenirs et comprendre Charles Konan Banny

En 1946, à Bamako au pays de Soudiata KEITA, l’Afrique fit appel à ses fils pour créer le Rassemblement Démocratique Africain (RDA). Tous étaient d’accord pour défendre cet idéal, instrument de leur épanouissement individuel et collectif, avec Houphouët-BOIGNY. Mais, avant de franchir le pas final, des désistements ont été opérés dans les rangs des fils africains.

Achetés par les Colons, certains sont restés sur place à Paris, en guise de sabotage, et d’autres ont effectué le déplacement de Bamako pour empêcher la tenue des assises devant enfanter le RDA. Houphouët s’était mis au-dessus de ces défections et avait entraîné avec lui quelques fidèles intègres. Une fois sur le lieu du rassemblement, Houphouët-BOIGNY vit l’un de ses amis, sensé prôner la pertinence de ce regroupement, faire une anti campagne assortie d’injures grossières contre le projet RDA. Sans plus attendre, Houphouët-BOIGNY, moins grand, bondit et arracha le micro à l’orateur-imposteur. Houphouët-BOIGNY délivra un discours bien nourri d’éloquence et de vertu qui emporta l’adhésion d’innombrables masses de fils africains au projet. Ainsi a été créé le RDA, au grand bonheur de la mère Afrique. La Côte d’Ivoire glorieuse, modèle, enviable et moderne en est une illustration. Houphouët-BOIGNY est un Bon Mâle, Bon Guide et jaloux du respect des accords conclus avec ses compagnons. Il ne trahit jamais sa cause. De fraiche mémoire, seulement en cette année 2014, le 12ème congrès du PDCI a pris une ferme résolution : «Le PDCI doit avoir un candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2015». Résolution non utopique étant entendu que la plate-forme du RHDP le stipule très bien ; en ce que chaque parti le formant devra présenter son candidat au 1er tour de l’élection de 2010 et que pour le second tour, tous les autres partis devront se fédérer avec leurs militants autour du candidat arrivé en tête en vue de la victoire du RHDP. Qu’est-il advenu de cette disposition entretemps, pour être foulée au pied en nocturne, au mépris de toutes les partie-prenantes ? L’appel solitaire du fils du village des nambê, le 17 septembre 2014, est-il une disposition constitutionnelle de la République qui oblige tout le monde ? Houphouët-BOIGNY l’irréductible, l’intrépide de 1946 a sauvé tous les peuples africains parce qu’il était dans le vrai. 64 ans après, c’est-à-dire en 2014, Charles BANNY, ESSY Amara, Jérôme KABLAN et Bertin Konan KOUADIO voulant respecter l’engagement du PDCI pour sauver le parti d’Houphouët-BOIGNY sont-ils des irréductibles du faux ? Même si tel est le cas, peuple de Côte d’Ivoire, lève-toi et soutiens-les. Il vaut mieux confier ton destin à ceux qui conjuguent au futur qu’à ceux qui conjuguent au passé. A bons entendeurs salut !

NB : à ceux qui sont soucieux de lire mes rappels aux souvenirs et comprendre Banny, prière gardons le contact.

Bécan-Tiékpa Alice-Rosine
rosinebecantie@gmail.com
AFRIKIPRESSE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles