12032020Headline:

Côte d’Ivoire / conflit intracommunautaire à Dabou : le Général de Division ALEXANDRE Apalo appelle au calme

Suite aux différentes échauffourées qui ont prévalues, du mardi 20 mercredi 21 octobre 2020, dans la localité de Dabou, ville située à une cinquantaine de kilomètres d’Abidjan, le Général de Division ALEXANDRE Apalo Touré, Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, s’y est rendu pour appeler toutes les parties à la retenue et au calme, a appris AbidjanTV. Net auprès d’une source proche de la Gendarmerie nationale .

En effet, au cours de sa présence à Dabou dans la soirée du mercredi 21 octobre 2020, de 17H a 21H, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale a eu différents échanges avec les communautés Malinké et Adjoukrou.
Après avoir écouté les différentes parties, il a appelé au calme et à la retenue et les exhortés à réinstaurer le climat de paix et du parfait vivre ensemble connu dans le Leboutou en particulier, en faisant preuve de “sagesse et de maturité” afin d’éviter tout conflit dont les conséquences sont désastreuses pour toute la nation.


Il a également demandé aux différentes communautés de ne pas “se fier aux rumeurs distillées intentionnellement sur les réseaux sociaux pour inciter les différentes communautés à se méfier désormais l’une de l’autre”.
Il faut souligner que le Commandant Supérieur, a, dès son arrivée, réussit à ramener les différents belligérants à la table du dialogue pour des échanges productifs, notamment à Dabou et à Debrimou.

A l’approche de la présidentielle en Côte d’Ivoire, la ville de Dabou, à l’ouest d’Abidjan, a connu ces deux derniers jours l’un des épisodes les plus meurtriers depuis le début de la contestation contre la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat, avec des violences qui ont fait au moins sept morts et des dizaines de blessés.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles