12142018Headline:

Côte d’Ivoire/Confusion autour des élections locales en 2018 : Voici pourquoi

L’agenda électoral en Côte d’Ivoire prévoit des élections, présidentielle, législative, régionale et municipales tous les cinq ans. Après la présidentielle en 2015, et les législatives en 2016, les élections régionales et municipales sont attendues en 2018. En avril pour certains, en juin pour d’autres.

Depuis le point de presse animé par le ministre Bruno Koné Nabagne, porte-parole du gouvernement le mercredi 20 décembre 2017, suite au conseil des ministres tenu à Yamoussoukro le même jour, les spéculations sur la tenues ces élections locales vont train. Cela conformément à la Constitution d’une part, et d’autre part parce que des observateurs estiment qu’il est temps de mettre fin au cycle anormal que subit la gouvernance locale, depuis la crise dans le pays en 2002. Cette situation a fait que le mandat des élus locaux qui devait prendre fin en 2006, a été prorogé jusqu’en 2010, soit un mandat de 9 ans au lieu de 5 ans.

Si les élections locales ne sont pas organisées en 2018, mais en 2020, les collectivités élues en 2013 auront alors passé 7 ans de mandat, au lieu de 5 ans, consolidant ainsi l’instabilité au niveau de la gouvernance locale.

« Les municipales et les régionales devraient quant à elles se tenir avant la fin avril. Dans un courrier adressé au gouvernement, la CEI a préconisé la date du 21 avril 2018 », écrit le confrère panafricain, Jeune Afrique dans sa publication du 21 décembre dernier qui cite le communiqué final du dernier conseil des ministres ( alors que l’information n’est mentionnée nulle part dans ledit communiqué rendu public).

Contacté, un responsable de la CEI a confirmé que la commission électorale indépendante a adressé un courrier au gouvernement aux fins de solliciter le financement pour l’organisation des prochaines élections à commencer par l’enrôlement des électeurs sur la liste électorale ( ce qui se fait chaque année). « Nous avons écrit au gouvernement, il n’a pas encore répondu. Nous n’avons donc pas encore de l’argent pour organiser les élections. Aussi, même si le gouvernement débloque les sous en janvier, la CEI se proposera de fixer une date pour l’enrôlement et pour les élections locales. Enfin, le gouvernement peut proposer une date, et la CEI peut voir son opportunité en fonction du délai et de l’environnement climatique par exemple. Si nous sommes en saison pluvieuse, on peut remettre à une date propice », a-t-il expliqué.

Du côté du PDCI, une source bien placée assure que la tenue en Avril 2018 des élections locales , avant la mise en place du parti unifié (RHDP), pourrait fragiliser l’alliance au pouvoir. Selon notre interlocuteur, la période d’octobre-novembre serait l’idéal pour les élections locales, le temps de régler les problèmes internes au RHDP. De leur côté, outre l’argument légal et constitutionnel, des cadres Rdr favorables aux élections locales, avancent cet argument : ce sera un test qui permettra de clarifier le jeu démocratique, de faire savoir qui est qui avant le rendez-vous de 2020, qui sera alors abordé avec les résultats des élections locales, comme baromètre et tableau de bord.

« Certains craignent de nouvelles percées des indépendants, et des candidats pro-Soro au détriment du Rdr, et même du Pdci si de bons choix ne sont pas faits. Même si c’était le cas, il faut y aller pour savoir à quoi s’en tenir et surtout respecter la loi ».

De son côté , le chef de l’État ivoirien semble réticent à l’idée de dépenser 30 à 36 milliards Fcfa pour la tenue dans le délai constitutionnel, deux et demi avant la présidentielle m, des élections locales.

L’adoption des projets de loi et de décret sur le Sénat annoncée pour 2018, et devant avoir un premier mandat de 3 ans, au lieu de 4 ans prévus , ne garantit pas la tenue de ces élections locales, puisque des sources annoncent qu’il est possible de composer le collège électoral pour les deux tiers des sénateurs à élire, avec les actuels conseils régionaux élus depuis 2013.

Philippe Kouhon

Afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment