11192018Headline:

Côte d’Ivoire: CPI, Laurent Gbagbo impatient de rentrer à Abidjan…

Le 1er octobre prochain, la CPI se prononcera sur la requête de Me Emmanuel Altit demandant l’acquittement de Laurent Gbagbo. Aussi, l’ancien président ivoirien rêve d’être acquitté comme Jean Pierre Bemba.

L’annulation de la peine de Jean-Pierre Bemba Gombo par la chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI), le 8 juin dernier, a suscité un véritable espoir pour Laurent Gbagbo et ses soutiens. Le collège d’avocats dirigé par Me Emmanuel Altit a en effet introduit, le 23 juillet dernier, une requête dans laquelle il demande le non-lieu, l’acquittement et surtout la libération immédiate de son client.

« Les éléments présentés par le procureur sont insuffisants pour prouver les charges à l’encontre de Laurent Gbagbo au-delà de tout doute raisonnable », ont argumenté les avocats de l’ancien président ivoirien. Cette requête fait suite au Mémoire déposé par la procureure Fatou Bensouda après le passage à la barre de ses 82 témoins.

L’audience de la CPI pour statuer sur cette requête de la défense se tiendra le 1er octobre prochain. Le juge Cuno Tarfusser avait alors autorisé la défense de Laurent Gbagbo et cette de Charles Blé Goudé à plaider l’acquittement pour leurs clients.

La décision du juge italien est donc très attendue par le prisonnier le plus populaire de La Haye qui rêve d’emboiter le pas à Jean-Pierre Bemba, son ancien voisin de cellule dans la prison de Scheveningen. Et ce, en dépit de la dizaine de demandes infructueuses de mise en liberté provisoire.

Près de 7 ans après son transfèrement à la CPI, Gbagbo Laurent n’a nullement perdu sa quote de popularité. Mieux, les Ivoiriens, les Africains et d’autres citoyens du monde se bousculent aux portes de sa cellule pour lui rendre visite.

Notons qu’après 10 ans de détention préventive à la CPI, Bemba est en passe de regagner Kinshasa. Laurent Gbagbo espère également regagner Abidjan à la suite de l’audience d’octobre prochain. Bernard Houdin, Conseiller de l’ancien président, a d’ailleurs “cassé le papot” sur RFI : « Sur le plan strictement du droit je pense que la CPI est arrivée au bout du chemin, au mois d’octobre ou novembre (M.) Gbagbo sera sorti de la prison. »

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment