02282021Headline:

Côte d’Ivoire / Crise électorale : 3 ans de prison ferme requis contre des détenus de la crise d’octobre 2020

Le substitut résident adjoint de la section de tribunal de Tiassalé, a requis mercredi 17 février 2021, 36 mois de prison ferme contre quatre individus, tous détenus depuis le 20 octobre 2020, relativement aux événements de la crise pré-électorale en lien avec la présidentielle, rapporte l’AIP.

Selon la même source, ils ont comparu à la barre pour répondre des faits de troubles à l’ordre public et voie de fait survenus à Sikensi, dans l’Agneby-Tiassa.
Lors de l’instruction du dossier, et ce, depuis l’enquête préliminaire, les prévenus ont nié leur participation aux manifestations. Cependant, les explications données sur les conditions et les lieux de leurs interpellations n’ont pu convaincre le procureur, tant elles sont contradictoires et incohérentes, selon ses termes.
Ainsi, pour le procureur, les prévenus tentent maladroitement de se tirer d’affaire après avoir été pris sur les faits par les forces de l’ordre.
Le verdict sera prononcé lors du délibéré du dossier le 03 mars.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles