10232017Headline:

Côte-d’Ivoire /Cybercriminalité: Des caissiers d’une maison de téléphonie arrêtés

telefonie brouteur

Kéké Dohou Joceline Diole et Diéhi Gnonsiekemen ont été déférés, le 3 mai 2016, par la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (Plcc) devant le Parquet d’Abidjan. Ils sont suspectés de cyberdélinquance.

Ils ont été arrêtés suite à une enquête après des dépôts de plainte à la Direction de l’informatique et des traces technologiques (Ditt). Et cela parce que des personnes ont vu leur transfert d’argent détournés par de tierces personnes.

Les investigations menées par les flics permettent de remonter et d’identifier l’agence où les transferts avaient été payés et en plus, la caissière qui n’est autre que Kéké Dohou Joceline Diole . Aussi, plusieurs codes de transfert ont-ils été découverts dans des messages téléphoniques de Diéhi Gnonsiekemon, caissier du produit porte-monnaie électronique dans la même agence.

Interrogée sur les faits, la suspecte déclare avoir reçu les différents codes mtcn de son collègue, le caissier, avant d’effectuer tous les retraits frauduleux à la demande de celui-ci moyennant une commission. Quant à Diéhi, il déclare recevoir tous ces codes par messages d’une tierce personne, qui lui demandait d’effectuer les retraits moyennant une certaine somme d’argent. Une fois les messages reçus, il transmettait tous les codes à sa collègue qui pouvait ainsi effectuer les retraits sans les pièces d’identité des destinataires. Les suspects sont poursuivis pour utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personnes physiques et de retraits frauduleux de mandats en bande organisée sur Internet. Ils ont été conduits devant les autorités compétentes pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

FOFANA Mambe

linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment