05222017Headline:

Côte d’Ivoire – Dahi Nestor ex-secrétaire national (Jfpi) transféré de la prison de Dimbokro au camp pénal de Bouaké

dahi-nestor

Depuis le jeudi 15 septembre, Dahi Nestor ex-secrétaire national par intérim de la Jfpi n’est plus à la prison civile de Dimbokro. Il a été transféré au camp pénal de Bouaké, selon des sources concordantes. Aucune raison officielle n’a encore été donnée. Mais, selon toute vraisemblance, ce transfèrement vers une autre prison plus loin d’Abidjan fait suite au limogeage de l’ancien régisseur. Depuis la prise de cette décision par les autorités judiciaires après un rapport calomnieux, la surveillance de cet établissement pénitencier s’était renforcée.

Ce renforcement de la sécurité autour de la prison n’a certainement pas suffi car selon les mêmes dénonciations calomnieuses qui ont coûté au régisseur son poste, les prisonniers politiques tenaient des réunions suspectes. Des accusations sans fondement si l’on en croit des proches de l’ex-régisseur qui dénoncent un complot pour l’écarter. L’objectif à travers le changement de lieu de détention serait donc de les séparer.
L’opération de transfèrement qui a eu lieu jeudi après-midi s’est passée à l’insu de l’avocat du prévenu, Me Toussaint Dako Zahui. La preuve d’une autre violation des droits du détenu qui souffrait déjà d’être en détention préventive loin du lieu de son arrestation, Abidjan.
Sa famille qui est jusque-là sans nouvelles de lui reste inquiète. Aucune date n’est encore avancée pour son procès. On sait seulement de source judiciaire que le mois d’octobre serait retenu pour le déroulement de son procès à Abidjan.

Récemment, le gouvernement Ouattara a promis la libération de 50 prisonniers politiques après une rencontre avec les partis du Cadre permanent de dialogue (Cpd) amené par Affi N’guessan. Les listes se font toujours attendre.

SD à Abidjan

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment