12102018Headline:

COTE D’IVOIRE, Daloa: Prestation de serment de 11 agents de la direction régionale du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME

La salle des audiences du tribunal de première instance (TPI) de Daloa a servi de cadre, le vendredi dernier, à la cérémonie de prestation de serment de onze (11) agents de la direction régionale du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME du Haut Sassandra (08 contrôleurs et 03 inspecteurs).

En présence des autorités judiciaires et de leurs parents, ces 11 agents de la direction régionale du ministère du commerce assermentés ont juré de remplir fidèlement et loyalement leur mission qui leur a été confiée, cela dans le cadre de leur fonction d’agent de surveillance du marché, qui est de réprimer les fraudes et signaler tous les produits prohibés ou contrefaits en circulation sur le marché.

Avant leur assermentation, le procureur de la République adjoint près du TPI de Daloa, Kanouan Honoré leur a expliqué leurs feuilles de route, en les invitant à avoir pour boussole leur conscience.

C’est pourquoi, leur prodiguant de sage conseil d’usage afin de mener à bien leur mission, le premier président du TPI de Daloa, Brou Justin dira : « votre mission est de constater et d’en référer à votre hiérarchie. Il n’y a que les forces de l’ordre et de sécurité qui ont été formées pour appréhender les auteurs des infractions », a-t-il précisé, avant d’ajouter.

« Vous avez prêtés serment de remplir fidèlement et loyalement votre mission. Donné à la Côte d’Ivoire, l’honneur qu’elle vous fait, en protégeant les marchés et les activités commerciales », a-t-il conseillé.

Pour sa part, le directeur régional du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME du Haut Sassandra, Boua Bi Tra Constant s’est réjoui de voir ses agents prêtés serment devant la nation.

« C’est une lourde responsabilité certes, mais c’est un honneur d’être choisi pour gérer la vie de la population ivoirienne. Qu’ils prennent donc la pleine mesure de cette responsabilité », a-t-il exhorté.

Casimir Boh, Abidjan et une source sur place

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment