Côte d’Ivoire –De Grave menace sur les prisons civiles;Les raisons

prisonnier

Une grave menace plane sur les prisons civiles.

C’est que des propriétaires de maisons baillées, à en croire nos sources, ne pouvant plus supporter les impayés de loyers des agents d’encadrement, ont commencé à les vider. « Deux de nos amis ont été vidés. Nous-mêmes, nous sommes menacés. Et comme vous l’imaginez, nous ne pouvons pas être dans la rue avec nos familles et être en même temps en train de surveiller les détenus. Si les loyers ne sont pas payés et que nous sommes mis dehors, il est clair que nous allons laisser les prisonniers se débrouiller », nous a confié un agent d’encadrement, le dimanche 31 mai 2015, sous le strict sceau de l’anonymat.

A l’en croire, cela fait plus de deux trimestres que des propriétaires de maisons baillées n’ont pas été réglés, alors que pour la plupart, ils vivent des loyers de leurs biens immobiliers. « On ne supporte vraiment plus que des propriétaires de maisons défilent à longueur de journée pour nous réclamer l’argent ou menacer de nous vider. Quand nous allons au travail, nos pensées sont à la maison parce que nous ne savons pas si nos affaires et nos familles seront mises dehors, d’un moment à l’autre. Nous n’avons pas le moral actuellement », s’est confié notre interlocuteur qui se demandait si c’est parce que le bail a connu une augmentation depuis 2014 que ce problème se pose. « Le loyer était à 30 mille francs Cfa et c’est passé, avec le nouveau statut, à 70 mille francs Cfa pour les agents d’encadrement qui sont en catégorie C3 . Nos supérieurs ont 150 mille francs Cfa. C’est des frais qui ont été budgétisés. Il faut donc que les propriétaires soient rapidement satisfaits pour éviter des problèmes dans les prisons», a-t-il ajouté.

Dominique FADEGNON

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment