10282020Headline:

Côte d’Ivoire: de la plomberie à la chanson, la 22e enfant de sa famille se confie à tout le monde

Lorraine Brigitte Gohourou, alias Mula a eu un parcours entre autre parsemé d’embûches avant de connaître la gloire. Retour sur le parcours de la jeune fille passée du métier de la Plomberie à la scène. Lorraine Brigitte Gohourou, alias Mula fait aujourd’hui partie des belles promesses musicales féminines ivoiriennes. Mais tout ne fut pour autant pas rose pour cette orpheline de Père depuis l’âge de 9 ans. Des quartiers Yao Seyi, Lièvre Rouge, Sicogi, Sogefiha à Yopougon, ou Mula grandit avec sa mère, elle admet que les choses n’ont pas toujours été aussi roses. 22e enfant de feu M.Gohourou (son géniteur), Mula quitte les bancs en classe de 4e au Cours Secondaire Léopold Sédar de Yop, pour suivre une formation de Plomberie Professionnelle, soldée par plusieurs stages. Elle y exerce quelque temps grâce à une ONG de la place. La jeune chanteuse au sein du groupe musical de l’église MIPROFEV à Yop, finit par se consacrer à sa passion première : la Musique : «Ma mère m’a donné la possibilité et l’occasion d’exercer ce que je désirais faire le plus dans ma vie : chanter. Elle me voyait chanter depuis l’âge de 5 ans. Maman m’a dit : «Si c’est ce que tu veux faire, la musique, vas-y ma fille. Termine donc ce que tu as commencé depuis toute petite», raconte Mula. De fil en aiguille, la jeune fille fait la rencontre d’un jeune groupe musical à YOP Sogefiha en 2014. «Ils m’ont dit : «Tu as une superbe voix, on adore ta voix, viens, on va bosser ensemble en studio, ça va te lancer». Et plus tard, la voilà en compagnie du chef d’orchestre du groupe Zouglou Connexion, du nom de Panda : «Avec ce professionnel de la musique, j’ai été initiée également au piano. On a fait des COVERS de Dadju, Singuila, Bob Marley. Mes prestations lives Facebook, les gens partagent et paff ça fait l’effet d’un boom», se souvient-elle.À côté de la musique, Lorraine Brigitte Gohourou, alias Mula se fait également valoir en tant que chroniqueuse dans différentes radio de la place à YOP. Mais le déclic pour elle, fut sa rencontre décisive avec le célèbre producteur Ivoirien, Tony Rodriguez qui la prend en main sur suggestion d’un certain Ephrem Youkpo. 2017, l’homme de Sony Music n’hésite pas à prendre sous son aile la jeune chanteuse et décide dans la foulée de la produire : «M. Tony Rodriguez a cru en moi. Il m’a même dit qu’il me cherchait également. Avec Tony Rodriguez, c’était vraiment une vraie école de formation à la musique. J’ai beaucoup appris. On a bossé près d’un an et demi avec une année à faire des Covers. Et ensuite, j’enregistre : «Paradis sur Terre», titre qui fait un véritable tabac aujourd’hui. Quand tu te sacrifies ainsi en bossant près de 2 ans sur un tel projet musical, tu ne peux que t’attendre à un tel résultat. Je suis reconnaissante et je rend gloire à Dieu», a signifié la talentueuse Mula sur Vibe Radio.

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles