03302017Headline:

Côte d’Ivoire /De retour à Abidjan, Soro sait sur qui compter

soro

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est dans l’oeil du cyclone pourrait-on dire. L’affaire du mandat d’amener émis contre lui par la Justice française continue de défrayer la chronique. Cependant, à en croire Nord-Sud Quotidien, le chef du parlement ivoirien est rentré à Abidjan. « Après plusieurs semaines de mission en Europe: Soro est rentré », barre à sa Une le journal. « Guillaume Soro devrait regagner Abidjan ce jeudi 10 décembre vers 2 heures 15 du matin. Après plusieurs semaines de mission en France et en Grande Bretagne, le président de l’Assemblée nationale a quitté Paris hier autour de 20h15 par vol spécial », écrit le quotidien.

Ce retour, certains journaux proches de l’opposition l’assimilent tout simplement à une fuite de l’ancien chef rebelle. « La juge Sabine Khéris revient à la charge: Soro fuit la France », titre Notre Voie à sa Une. « Interpellé sur la situation de Guillaume Soro qui a maille à partir avec la Justice française dans l’affaire qui l’oppose à Michel Gbagbo, le porte-parole du gouvernement ivoirien s’est voulu rassurant: ‘’rien ne lui arrivera parce qu’il est dans l’avion’’, a-t-il indiqué », fait savoir le journal.

Dans la même veine, Lg Infos parle d’une exfiltration du chef du parlement ivoirien. « Soro exfiltré de sa cachette comme un fugitif », titre le journal. Selon le quotidien, « l’ex-rebelle terré à paris, a été discrètement sorti de sa cachette pour être mis dans un avion ». « Le compte à rebours a désormais commencé. Il devra un jour ou l’autre, répondre des crimes dont la rébellion s’est rendue coupable », ajoute le quotidien.

Cette situation, le chef du parlement ivoirien ne la vit pas seul. C’est du moins ce que fait savoir L’Expression. « Ennuis judiciaires de Guillaume Soro à Paris: Ferké en ébullition, hier », livre à sa Une le journal. Dans une déclaration publiée par le quotidien, la chefferie de canton et la société civile de Ferké a apporté son soutien à Soro par ailleurs, fils de la région. « Les populations de Ferké se sont mobilisées massivement et spontanément ce jour pour venir, devant les premières autorités administratives de la ville, exprimer toute leur colère contre les agissements avilissants subis par leur fils Guillaume Soro », stipule le communiqué.

Quant à Le Patriote, il livre la position du gouvernement dans cette affaire. A en croire le porte-parole Bruno Koné, « les autorités ivoiriennes n’ont pas été saisies » de l’émission de ce mandat. D’où, leur protestation récemment.

Linfodrome.ci

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment