12022022Headline:

Côte d’Ivoire: décès du ministre Lambert Amon Tanoh âgé de 96 ans

Autrement appelé le père de l’éducation nationale et le père des instituteur, Monsieur Lambert Amon Tanoh bénéficie d’un parcours brillant comme il a été. Anciennement ambassadeur en Algérie puis en Allemagne, monsieur Amon Tanoh fut député à l’assemblée nationale en 1957.

Il commença le syndicaliste puis en juillet 1959 il devient le Secrétaire général de l’Union des Travailleurs de Côte d’Ivoire UTCI. En 1961, il est l’un des fondateurs de l’Union générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire UGTCI qui remplace UTCI. Président du Syndicat des instituteurs de Côte d’Ivoire et secrétaire général du Syndicat des Enseignants Africains, il est nommé ministre de l’Éducation nationale le 15 février 1963. Sous sa tutelle, l’université d’Abidjan est construite, l’École Nationale Supérieur des Travaux Publics et l’Institut Universitaire de Technologie sont créés, l’école des Sciences érigée en faculté etc.

Ayant ainsi servi le pays comme bon citoyen, le père de l’éducation décède en sa quatre-vingt seizième année et laissant dans le deuil le fruit de ses efforts.

Melv le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles