07202024Headline:

CÔTE D’IVOIRE : DÉMANTÈLEMENT D’UN RÉSEAU DE TRAFIC HUMAIN À SONGON BIMBRESSO – SEPT SUSPECTS ARRÊTÉS !

La Banque mondiale va renforcer davantage sa coopération avec la Côte d’Ivoire. Du 4 au 10 juillet 2024, le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, effectuera une visite officielle sur les bords de la lagune Ebrié.

Selon une note de la Banque, cette visite qui précède la 21e reconstitution du Fonds de l’association internationale de développement (Ida21), mettra l’accent sur l’impact des programmes financés par l’Ida en Côte d’Ivoire, en particulier dans les secteurs prioritaires du Plan national de développement 2020-2025.

Ce sera l’occasion pour le vice-président de discuter du développement du capital humain, l’amélioration des chaînes de valeur agricoles, l’accélération de l’accès universel à l’électricité, à l’eau et à l’assainissement, ainsi que sur les enjeux du changement climatique.

Lors de la visite, l’hôte de la Côte d’Ivoire rencontrera les autorités ivoiriennes pour échanger sur la préparation du nouveau Plan national de développement. M. Diagana mettra cette occasion à profit pour définir l’appui de la Banque mondiale et d’aligner ses efforts sur les priorités nationales pour un développement inclusif et durable.

Le vice-président de la Banque mondiale présidera, pendant son séjour, aux côtés du vice-Président de la Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné et du directeur général adjoint du Fmi, Bo Li, une table ronde sur le financement des actions climatiques.

« Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Rapport sur le climat et le développement (Ccdr) de la Banque mondiale récemment adopté par le gouvernement, réunira des experts du gouvernement, de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, des partenaires au développement et des membres du secteur privé », lit-on dans la note de la Banque.

Ousmane Diagana co-présidera avec le chef du gouvernement ivoirien, Beugré Mambé, une table ronde réunissant bailleurs de fonds, secteur privé et gouvernement. Cette table ronde sera axée sur l’autosuffisance alimentaire et la chaîne de valeur du riz. Il poursuivra son séjour par la visite des activités de la chaîne de valeur de l’anacarde, un secteur pour lequel la Côte d’Ivoire a bénéficié du soutien de la Banque mondiale.

Le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, consacrera une partie de son séjour à des sessions de travail technique. L’objectif sera d’améliorer le capital humain en utilisant le numérique comme levier, et d’accélérer l’accès universel à l’électricité en Côte d’Ivoire. L’accélération de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement sain, en lien avec l’Objectif de développement durable sur l’eau et l’assainissement (Odd6), sera également au menu de ces sessions de travail.

« Des rencontres avec des partenaires bilatéraux et multilatéraux, le secteur privé et des représentants de la société civile sont également prévues. M. Diagana s’entretiendra avec des partenaires tels que la Banque africaine de développement », précise le document de l’institution bancaire.

What Next?

Recent Articles