08112020Headline:

Côte d’Ivoire/ Démission répétée au RHDP: rien n’étonne Bédié

En Côte d’Ivoire, suite à la démission du Vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, une citation de Bédié a attiré notre attention. Voilà: « Vous entendez des cris de gauche à droite que le PDCI-RDA est vide, vide de ses cadres, permettez moi de vous rappeler que nous sommes PDCI-RDA, nous sommes des faiseurs de cadres et non des suiveurs de cadres, un cadre passera mais le PDCI-RDA demeurera, vous vous rappelez de YAMOUSSOUKRO? inquiétez vous plutôt de votre RHDP, qui sera disloqué tôt où tard, le PDCI-RDA n’est pas lié à un cadre, c’est un esprit ».

Si tel est le cas pourrons-nous dire que le RHDP va disparaître?

 Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) était, il ya quelques années, une grande plate-forme politique. La cohésion y reignait et cela faisait du RHDP, une force politique puissante.

Peu à peu, cette cohésion a volé en éclat. Plusieurs grands ténors de cette plate-forme dont Henri Konan Bédié, Anaky Kobenan, Mabri Toikeusse, Guillaume Soro, Marcel Amon-Tanoh, Charles Konan Banny… ont fini par quitter le navire.

Lire Aussi : Côte d’Ivoire : les 9 grands démissionnaires du RDR-RHDP

Si le RHDP pouvait compter sur quelques transfuges du PDCI-RDA pour récupérer des militants du parti sexagénaire lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020, la démission du Vice-président Daniel Kablan Duncan semble révéler un profond malaise au sein de la coalition.

Mais qu’est ce qui n’a pas marché pour que cette coalition perde ses ténors après sa brillante victoire en 2015?

Est-ce la volonté de l’Ex-RDR comme le dénoncent certains de ses alliés de vouloir conserver le pouvoir pour ses militants d’origine ou un problème de leadership ?

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles