01182017Headline:

Côte-d’Ivoire/ Des bureaux de vote « clandestins » découverts dejà à Yopougon

presidentielle vote

La presse en Côte-d’Ivoire évoque des bureaux de vote « clandestins » découverts à Yopougon

A moins de deux mois de l’élection présidentielle, la Commission électorale indépendante (Cei) est accusée de se compromettre dans la création de bureaux de vote suspects à Yopougon. C’est ce qu’a dénoncé, samedi dernier, au cours de l’assemblée générale de la section Fpi de Yopougon-Kouté, Célestin Gnizako Bouazo, secrétaire général de la fédération Fpi Abidjan-Banco.

« Nous avons été surpris de constater, au cours de nos investigations, que la Cei a omis les noms de certains électeurs qui avaient voté en 2010 dans le centre du Collège Saint-François de Yopougon-camp militaire. Nous avons retrouvé ces noms sur les listings d’un nouveau centre de vote établi au quartier Bonikro, sur la route de Dabou, baptisé centre Saint-François 1. Et curieusement, le centre de vote du collège Saint-François est désormais appelé centre Saint-François 2. A quoi répond ce transfert massif des électeurs de leur principal lieu de vote à un autre lieu, très éloigné du premier, sans informer les responsables locaux du Fpi que nous sommes ? Ce n’est rien d’autre que de la fraude en préparation. Nous nous opposons à ça vigoureusement. Autre fait. Nous avons retrouvé un nouveau centre de vote dans un établissement privé méconnu, le Collège les ministres, situé après un bas-fond à la limite de Songon et Dabou. A la suite de la création de ces centres de vote à notre insu, nous avons saisi nos responsables techniques du Secrétariat national chargé des élections et les dirigeants de la Cei locale de Yopougon pour remédier à cette situation confuse », a révélé Célestin Gnizako Bouazo pour qui la vigilance, la disponibilité et l’engagement doivent être de mise chez tous les militants du Fpi en cette période pré-électorale. Il a été annoncé la mise en place des comités d’animation et de surveillance dans les quartiers pour veiller sur toutes les activités politiques et porter haut la voix du candidat du Fpi Pascal Affi N’Guessan dans les quartiers de Yopougon.

Désigné directeur départemental de campagne du candidat du Fpi pour la zone de Yopougon-Kouté, Gnizako Bouazo a, par ailleurs, présenté, samedi dernier, les 26 membres de son staff ainsi que les directeurs locaux de campagne des secteurs Béago, Kouté-village, Santé, Sideci, Sogefiha-municipalité, Toits rouges 1 (Toits rouges et camp militaire, Koweit et Johannesburg) et Toits rouges 2 (Nouveau quartier).

Tous ces responsables de campagne seront investis, samedi prochain, dans une ambiance festive par la direction nationale de campagne dirigée par Marcel Gossio, promet Gnizako Bouazo.

Didier Kéi
Notre Voie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment