10202017Headline:

Côte d’Ivoire – Des « Dozos » Encore sollicités pour surveiller des quartiers

dozos

Issia – Des comités de sécurité des quartiers d’Issia ont sollicité les services de chasseurs traditionnels communément appelés « Dozo », afin de lutter contre les attaques à mains armées dans la localité, « devant l’insuffisance de l’action des forces de l’ordre ».

« Nous sommes obligés d’utiliser les Dozos qui vont quadriller notre quartier à hauteur de 1 000 francs par ménage chaque fin de mois », a confié samedi, à l’AIP, le chef du quartier Issia-Est et Extension, lors de l’installation officielle de la cellule de sécurité de ce secteur.

Cette initiative intervient dans un contexte où le gouvernement ivoirien a récemment invité les Dozos à mettre fin à toute activité de sécurité, et à se consacrer à leur activité originelle de chasseurs traditionnels, rappelle-t-on.

Les comités de sécurité emboîtent ainsi le pas aux autorités judiciaires de la ville d’Issia qui, après trois attaques à mains armées des locaux du Palais de justice, se sont, depuis août, attaché les services de ces chasseurs traditionnels pour sécuriser cet édifice.

Cette situation d’insécurité grandissante dans la ville avait été dénoncée le 07 août par le préfet du département, Benjamin Effoli, dans son message aux populations à l’occasion de la célébration de la fête nationale dans la localité.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment