12082016Headline:

Côte d’Ivoire – des élèves se révoltent: Un sous-préfet séquestré, son véhicule saccagé

eleves dehors

Le sous-préfet central de Kouassi-Kouassikro, Patrick Asseman, a vécu le calvaire, le jeudi 23 avril dernier, dans les locaux de l’administration du lycée municipal de ladite localité. Il a été séquestré pendant trois heures par des élèves de Troisième mécontents, qui ont également saccagé son véhicule. Selon des sources jointes sur place, « le commandant » était sur les lieux pour avoir plus d’informations sur une protestation des élèves et trouver une solution. Des élèves de Troisième (3ème) , qui exigeaient le remboursement de la somme de cinq cents francs (500 F) payée pour la visite médicale, l’ont pris à partie. Pour les manifestants, ils ont été escroqués, puisque la visite médicale, pour laquelle ils ont payé individuellement 500 F, n’a jamais eu lieu. Selon nos sources, l’autorité administrative arrive aux environs de 8 heures dans l’établissement et se fait recevoir par le proviseur, Louis Koussan Anoh. Le sous-préfet aurait demandé au président du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES), séance tenante, de décaisser rapidement la somme de cent vingt mille francs (120 000 F) correspondant à la totalité de l’argent versé par les 240 élèves de Troisième concernés. Pendant que des solutions sont entrain d’être trouvées à leur revendication, les manifestants scandent dehors «Nos cinq cents francs ou rien ! Nos cinq cents francs ou rien ! » Des projectiles commencent à fuser de partout et à tomber sur l’administration. Le véhicule du sous-préfet est saccagé par les manifestants. Le proviseur, qui voulait tenter de les rassurer, est atteint à l’oreille droite par un projectile.

Sam K.D

notrevoie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment