11202017Headline:

Côte-d’Ivoire /Des ex-combattants démobilisés annoncent des manifestations lundi dans tout le pays

Des ex-combattants démobilisés de Côte d’Ivoire ont annoncé samedi une manifestation lundi à Bouaké (Centre, ex-fief de la rébellion) et dans « plusieurs autres villes » du pays pour réclamer des primes de « 18 millions de FCFA au gouvernement », a confié leur vice-président Aboudou Diakité à Alerte Info.

« Nous allons manifester à Bouaké et sur toute l’étendue du territoire national pour réclamer nos primes de 18 millions de FCFA par personne au gouvernement qui ne réagit pas », a déclaré M.Diakité.

Il a affirmé avoir « alerté les délégués dans tout le pays afin que le gouvernement procède au versement des primes qu’ils réclament depuis plusieurs mois ».

« Nous demandons le versement des 18 millions par personne aux 6;877 ex-combattants démobilisés concernés », a-t-il dit.

Aboudou Diakité estime qu’ils ont « patienté pour donner une chance aux négociations, mais aucune solution n’a été trouvée ».

Fin mai, des démobilisés avaient bloqué l’entrée sud de Bouaké, pour réclamer 18 millions de FCFA de primes chacun, alors que leurs ex-frères d’armes intégrés dans l’armée ont obtenu 12 millions FCFA après avoir mené deux mouvements d’humeur en janvier et mai.

A l’issue de cette manifestation au cours de laquelle quatre ex-combattants ont été tués, le gouvernement ivoirien a engagé des négociations qui ont abouti à un accord avec ces démobilisés.

Le gouvernement s’est engagé à trouver une « solution aux problèmes » des ex-rebelles. En retour, ces ex-combattants démobilisés ont promis de renoncer « à toute manifestation et revendication dans la violence ».

Joseph KONE

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment