03232017Headline:

COTE DIVOIRE: Des questions pertinentes de Steve Beko à la procureure Fatou

gbagbo,ble,fatou

Selon la procureure Fatou Bensouda, sous le président Gbagbo, il existait un plan commun tendant à l’extermination de ceux qu’elle appelle les Dioula. Il y a donc lieu de poser quelques questions innocentes pour essayer de comprendre:

1- Sous le président Gbagbo, combien il y avait d’opposants Dioula en prison?

2- Puisque les Burkinabè et les Maliens étaient traqués pendant 10 ans, combien sont retournés dans leurs pays respectifs? Il y a officiellement 4 millions de burkinabè et 3 millions de Maliens en Côte d’Ivoire. Sont ils revenus après l’arrivée au pouvoir de Ouattara?

3- Cette carte présente la division de la Côte d’Ivoire. C’est à dire que nous avions un havre de paix et de démocratie au nord et une dictature féroce au Sud. Dans quel sens s’est fait le déplacement des populations. Tous les Dioula et musulmans ont-ils désertés la dictature du Sud pour vivre en paix au nord?

4- Il existait combien de camps de réfugiés ivoiriens en dehors de notre pays sous le président Gbagbo? S’en prendre systématiquement aux musulmans, aux Nordistes, aux Maliens et aux Burkinabè, c’est au moins 65% de la population ivoirienne. Ou ces personnes se réfugiaient-elle?

5- Au nom de quelle logique ou principe juridique juge t-on les assassins présumés de Guei Robert et il n’y a pas d’enquête pour Boga Doudou pour ne citer que lui?

Steve Beko depuis Facebook

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment