12082019Headline:

Côte d’Ivoire: « D’ici septembre-octobre quelque chose se passera » a déclaré Soro Guillaume

Guillaume Soro a réuni ses partisans ce samedi 10 août 2019 pour parler de l’actualité politique de la Côte d’Ivoire et du 3e mandat d’Alassane Ouattara.
YECLO.com vous propose quelques morceaux choisis des citations de Guillaume Soro lors de sa rencontre avec la diaspora ivoirienne à Paris au cours de la rencontre Crush Paris GKS

« Quand on est président d’un pays, on ne ferme jamais la porte au dialogue…Quand on est au pouvoir, ce n’est pas pour broyer l’opposition… »

« Nous devons changer les choses en Côte d’Ivoire parce que ce que je vois de mon pays, ce n’est pas ce que j’ai rêvé »

« Le premier mandat de Ouattara était bon, mais le deuxième, à partir du moment où certaines ouailles lui ont fait croire qu’il fallait faire un troisième mandat, il a oublié de diriger le pays et ils ont commencé à penser à la confiscation du pouvoir. »

« Quand on arrivera au pouvoir en 2020, on n’aura plus besoin d’investir dans l’armement parce qu’Alassane Ouattara aura suffisamment investi dans des chars et on lui dirai merci pour ça ».

« On compte sur quoi pour dire que 2020 est bouclé ? Sur les chars ? De la République ? Mais détrompez-vous, les chars de la République sont des chars impolis. »

« Je me suis démarqué de la gestion du parti au pouvoir RHDP, en Côte d’Ivoire. Je ne suis pas dedans »

« Quand je regardais le défilé du 7 août 2019, j’ai dit il faut que je dise merci à Alassane d’avoir acheté tout cet armement pour moi. »

« Je ne suis pas dans le sectarisme, nous, nous voulons bâtir la nation ivoirienne »

« Depuis 1960 jusqu’à nos jours, le régime qui a fait autant de tort aux enfants du Nord, c’est le RHDP »

« J’ai 47 ans révolus et j’entends assumer ma responsabilité. Je ne suis sous la tutelle de personne…Je suis un homme libre… »

« Je suis solidaire du premier mandat de Ouattara et non du second mandat »

« Je me suis démarqué de la gestion du parti au pouvoir RHDP, en Côte d’Ivoire. Je ne suis pas dedans. »

« J’ai pris des propositions publiques qui pouvaient me coûter beaucoup. Mais au nom de la vérité et par acquis de conscience, je ne pouvais pas trahir l’idéal pour lequel nous nous sommes battus »

« On ne s’est pas battus en Côte d’Ivoire pour parti unique, pour faire RHDP, non ce n’est pas pour ça. »

« JE PROFITE POUR SALUER LA RENCONTRE ENTRE LE PRÉSIDENT BÉDIÉ ET LE PRÉSIDENT GBAGBO À BRUXELLES. »

Guillaume Soro le 09 août 2019 à Paris
« Ma conviction est plus importante que les postes qu’on nous offre »

« Je ne comprends pas l’arrogance qui s’est saisie en ce moment de nos dirigeants »

« Je demande pardon pas parce que je suis le plus fautif. Non ! Je demande pardon, parce que le pardon guérit »

« Je profite pour saluer la rencontre entre le président Bédié et le président Gbagbo à Bruxelles. C’est très bien. C’est un moment de réconciliation ».

« L’Ivoirité est finie et je vais donc aller me réconcilier avec le président Bédié. Où est le problème? ».

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment