12142019Headline:

Côte d’Ivoire / Diplomatie : bientôt un tête-à-tête entre Emmanuel Macron et Allassane Ouattara à Bouaké

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron est attendu le 11 décembre 2019 à Bouaké, la métropole du centre ivoirien, dans le cadre de la pose de la première pierre du Grand marché de Bouaké (GMB), le plus grand marché ouvert de l’Afrique de l’Ouest, selon une proche du dossier.

C’est le 11 décembre 2019 que le maire (de Bouaké) a indiqué » pour la venue du président de la République française en vue de la pose de la première pierre du marché central dénommé Grand marché de Bouaké, a confié cette source à APA. L’information a été confirmée par le ministre des transports, Amadou Koné, cadre de Bouaké au cours d’une rencontre avec des populations de Bouaké.

M. Macaron aura à ses côtés son homologue ivoirien Alassane Ouattara pour la pose de la première pierre du Marché central de Bouaké qui s’inscrit dans le projet de reconstruction du Grand marché de Bouaké, a-t-elle ajouté. Le projet, à l’en croire, a démarré depuis 2015 avec les études architecturales, environnementales, le recrutement des Cabinets d’étude, le choix du consortium qui doit exécuter les travaux. Ce qui a mis « quatre ans » pour le dénouement de ce dossier. « C’est un financement de près de 40 milliards de Fcfa dont 6 milliards Fcfa pour la voirie du marché », a-t-elle avancé, mentionnant que « les travaux sont divisés en deux lots : le lot VRD (voirie, réseau et divers) puis le lot du marché en tant que bâtiment ».

Chaque lot devrait être attribué à un groupement d’entreprises, mais pour ce qui concerne les VRD, les travaux ont été attribués au Groupe Colas, a indiqué la même source, avant de souligner qu’à partir de jeudi prochain, débutent le terrassement pour préparer la cérémonie et sécuriser le site.

La mairie entame en outre, à partir du 23 novembre jusqu’au 7 décembre 2019 le déplacement progressif des commerçants afin de les délocaliser sur des sites aménagés, notamment ceux installés autour du marché brûlé, du marché Bledou et l’ex-Services techniques municipaux (STM, marché d’ignames). Du 23 au 30 novembre 2019 sont concernés les commerçants installés autour du marché brûlé et du marché Bledou. Par contre, ceux du marché d’ignames seront déplacés du 1er au 7 décembre 2019, a notifié un communiqué de la mairie de Bouaké.

La Côte d’Ivoire et la France ont signé début août quatre conventions (C2D + Prêt souverain AFD) de 91,58 milliards Fcfa dont une partie destinée à construire à Bouaké, le plus grand marché ouvert de l’Afrique de l’Ouest.

Le maire de Bouaké Nicolas Djibo, avait en marge de la signature de convention fait savoir que ce fonds devrait permettre la création des infrastructures pérennes devant améliorer les conditions de réalisation du commerce de détail et de demi-gros dans la commune. Le projet de Bouaké a deux composantes, « la première concerne les bâtiments du marché et on a profité de la reconstruction de ce marché pour revoir l’aménagement des abords du marché et du centre-ville », avait dit M. Djibo.

Le marché devrait s’étendre sur plus de huit hectares bâtis et permettra d’installer 10.000 commerçants dont 8.000 sur le grand marché et 2.000 sur un marché annexe où il sera produit et vendu les encombrants (quincaillerie, menuiserie…), avait indiqué le maire de Bouaké.

Avec ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment