04062020Headline:

Côte d’Ivoire: Don Mello pourrait être le candidat du FPI à l’élection présidentielle de 2020 ?

Don Mello pourrait être candidat à l’élection présidentielle de 2020 si bien entendu Laurent Gbagbo ne se porte pas lui-même candidat.

Ahoua Don Mello, osons l’expertise pour la Côte d’Ivoire Ahoua Don Mello, 62 ans, est ancien ministre et porte-parole du gouvernement du Premier ministre Aké Ngbo, dernier gouvernement du régime Laurent Gbagbo. Ancien directeur général du BNETD, il a aussi contribué à dessiner la Côte d’Ivoire du futur.

Transfert des institutions à Yamoussoukro, prolongement de l’autoroute du nord vers Singrobo, études de faisabilité des grands chantiers de la République, dont la construction du quatrième pont d’Abidjan… Le Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) a sous Don Mello piloté les bases d’exécution des infrastructures qui placent la Côte d’Ivoire sur l’échelle des pays épousant l’ère moderne.

Et même s’il a traversé une période difficile avec la crise politico-militaire de 2002, il ne manque pas d’ambitions. Originaire de Bongouanou, dans l’est du pays, Ahoua Don Mello est un technicien doublé d’un politique. Il a obtenu un diplôme d’ingénieur à l’École Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP) de Yamoussoukro en 1982, avant de poursuivre ses études à Paris, où il a milité au FPI.

De retour au pays, ce cadre historique crée une section à Yamoussoukro. Après avoir tenté de créer sa propre formation vue des conflits internes, il est revenu au FPI avant 2000, où il est l’un des promoteurs d’un modèle économique ivoirien qui insiste sur le développement des ressources intérieures.

Dans la crise interne qui secoue le parti de Laurent Gbagbo depuis 2014, ce fidèle joue la carte de l’unité en tentant le rapprochement des deux tendances. Il se dit qu’il est l’un des instigateurs des rencontres entre Laurent Gbagbo et son ancien premier ministre Pascal Affi N’guessan.

D’ailleurs pour cela, beaucoup au FPI voient en lui un homme de main du président Gbagbo que celui-ci, leader de la gauche ivoirienne, pourrait coacher à se présenter à l’élection présidentielle de 2020. Si bien entendu, l’ancien chef de l’État ne se porterait lui-même pas candidat.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles